Feel-good book

Rendez-vous au café du bonheur • Lucy Diamond

91283115_215778269646057_5392850035954155520_n

J’avais repéré ce roman parmi les parutions des éditions Charleston, certaine que ce roman feel-good serait parfait pour le printemps et les beaux jours. J’aime généralement me tourner vers ces lectures à ce moment-là. J’ai profité du confinement et de l’ambiance anxiogène qui planait pour me plonger dans ce petit bonbon de lecture.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est resume.jpg

Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l’âme, contrairement à ses sœurs aînées. Elle s’est d’abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès. Lassée de ces échecs, elle s’est construit une vie raisonnable : entre un travail qu’elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux. Mais quand sa tante préférée décède dans un accident de voiture, lui léguant le petit café qu’elle tient sur le port de Carrawen Bay, Evie n’hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour vivre pleinement cette aventure…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ce-que-jen-pene.jpg

Evie Flynn subit sa vie. Considérée comme le mouton noir de sa famille, elle enchaîne les petits boulots les uns après les autres et s’est essayée à de nombreux choix de carrière, vivant désormais d’une situation professionnelle instable. Elle oscille entre un petit-ami rigide, une famille toxique et des sœurs plus proche du jugement que du soutien. Alors lorsqu’elle apprend que sa tante Jo, récemment décédée, lui lègue son café dans les Cornouailles, elle est d’abord sceptique puis très emballée par l’idée de s’éloigner de la ferveur d’Oxford pour Carrawen Bay et l’air marin.

Elle n’a rien à perdre et se lance dans la gestion de l’ancien café de sa tante, reprenant non seulement sa vie en main mais également la petite échoppe au bord de la mer. Evie est un personnage attachant, drôle, sensible, douce. Même si elle n’est pas sans défauts ni clichés, puisque sa maladresse n’a d’égal que ses piètres compétences en cuisine, cela l’a rendue plus crédible et sincère à mes yeux. Elle ne va pas du jour au lendemain réussir à se reconstruire ou même à relever le niveau du café mais à force de persévérance et de loyauté, elle va peu à peu se faire un nom dans le village et attirer touristes et habitants.

Si la première partie du roman, qui se déroule à Oxford, est un peu lente à mon goût, la suite est délicieuse et dès lors qu’Evie arrive à Carrawen Bay, on est projeté au cœur d’une petite station balnéaire des Cornouailles. Le cadre est pittoresque et on retrouve avec bonheur l’ambiance des côtes sauvages anglaises. Ce roman est un condensé de bienveillance, d’amour, de douceur et même si on pourrait lui reprocher quelques mièvreries ainsi qu’un incroyable optimisme, c’est exactement ce que je cherchais dans cette lecture et je l’ai savourée comme un bonbon !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Une lecture feel-good parfaite qui nous entraîne au cœur des Cornouailles, dans une station balnéaire délicieuse où l’héroïne décide de reprendre le café de sa tante récemment décédée. D’aventures en déconfitures, elle finit par reprendre sa vie en main et la petite échoppe. C’est un condensé d’amour, de bienveillance et d’optimisme, que j’ai énormément apprécié et qui est arrivé à point nommé.

je recommande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s