Nous sommes tous des féministes • Chimamanda Ngozi Adichie

57989052_2355035928051265_2538160508968632320_n

J’ai laissé traîner ce court essai bien trop longtemps dans ma bibliothèque et il était grand temps de le découvrir enfin.

Résumé-01

Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement.

Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour.

Ce que j'en pense-01

Cela fait un moment maintenant que j’entends parler des écrits de Chimamanda Ngozi Adichie et il était grand temps de sortir l’essai transformé de son discours que je m’étais acheté il y a quelques mois. En effet, ses mots ont été prononcés en 2012, lors d’un colloque, dans lequel intervient l’auteure. Il a ensuite été repris sous forme écrite, ce qui en fait un texte très court de seulement une cinquantaine de pages. Il n’en faut cependant pas plus pour faire passer un message fort, convaincant et féministe même s’il demeure évident que la thématique ne peut être totalement approfondie.

L’auteure va alors distiller des pistes de réflexion très intéressantes, illustrant son propos d’exemples concrets, vécus, démonstratifs. Libre à chacun d’aller creuser le sujet par lui-même ensuite. Cependant, elle dresse un portrait du féminisme, à la manière d’une longue introduction expliquant qu’être féministe ne se résume pas à détester les hommes mais bien à tendre vers une égalité entre les hommes et les femmes. Et parce qu’en tant que femme je demeure révoltée par les inégalités persistantes, son discours n’a pu que me toucher.

En outre, l’auteure insiste sur le rôle primordial de l’éducation, arguant que l’égalité ne peut s’acquérir qu’à travers l’éducation de nos jeunes enfants, aussi bien les filles que les garçons et que c’est cet aspect qu’il faut travailler afin d’abolir le formatage des plus jeunes. Changer les mentalités passent par les jeunes enfants et je ne saurais qu’en être convaincue, étant éducatrice de jeunes enfants et prônant ces valeurs professionnelles et personnelles.

Séprateur-01

Un ouvrage nécessaire, qui a su me toucher aussi bien personnellement en tant que femme mais également professionnellement en tant qu’éducatrice de jeunes enfants. Parce que je ne saurais qu’être convaincue qu’il est aujourd’hui une obligation de tendre vers une égalité hommes/femmes.

Excellente lecture-01

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s