Swan Hill, tome 1 : Les pionniers • Anna Jacobs

104761270_1937680076362062_5415167331082163963_n

J’aime énormément les romans des éditions de L’Archipel, j’y ai d’ailleurs découvert Tamara McKinley que j’adore. Le résumé de ce roman à paraître le 2 juillet m’avait faite forte impression et je suis bien heureuse d’avoir pu le découvrir grâce à NetGalley, même s’il ne m’a pas captivé autant que je l’aurais souhaité.

Résumé-01

Si, dans les années 1860, Singapour a tout d’une destination exotique, elle n’en reste pas moins une ville impressionnante pour Isabella, jeune Anglaise sans le sou, orpheline depuis la mort de sa mère. Ne trouvant pas de place de gouvernante, elle accepte l’offre de M. Lee, un riche marchand chinois. Elle s’installera chez lui et lui enseignera l’anglais. Deux ans plus tard, ce dernier lui présente Bram Deagan, un Irlandais ambitieux souhaitant s’installer en Australie et y ouvrir un négoce. M. Lee pousse Isabella à épouser Bram et à le suivre dans l’aventure… Début d’une fresque qui verra Isabella et Bram tenter de s’inventer une vie nouvelle dans la colonie de Swan Hill, au cœur de l’Australie sauvage. Mais la vie réserve des dangers, parfois des infortunes. Le bonheur sera-t-il au bout du voyage ?

Ce que j'en pense-01

D’abord à Singapour puis en Australie, l’auteure nous emmène faire la rencontre d’Isabella, une jeune anglaise sans le sou, récemment orpheline et en proie au désarroi quant à sa situation. Recueillie par une famille de Chinois, elle va peu à peu retrouver une contenance avant d’être finalement mariée à Bram Deagan, un apprenti négociant irlandais, installé dans la colonie de Swan Hill, au sud de l’Australie. Si le mariage semble très arrangé et rapide, c’est pourtant une belle idylle qui naît entre les deux jeunes gens, empreinte de bienveillance et de tendresse.

Une romance qui va se poursuivre tout au long du récit et nous permettre de découvrir la colonie australienne, au cœur du XIXe siècle. L’auteure prend le temps de poser le cadre de son histoire, de l’agrémenter de descriptions foisonnantes et très visuelles, que ce soit de Singapour et ses marchés florissants d’étoffes de soie, de la vie entre Chinois et Anglais, des coutumes de chacun mais également de l’Australie, des plaines arides et des petites villes bâties de bois et de pensions. Ces passages m’ont rappelé les romans de Tamara McKinley et l’amour qu’elle a pour cette île d’Océanie. Pourtant, en dépit de ces superbes descriptions, l’intrigue est assez lente. On suit principalement l’installation du couple Deagan et de leurs amis dans la colonie et j’ai regretté qu’il n’y ait pas plus d’action.

En me renseignant après ma lecture, j’ai découvert que la saga comporte cinq tomes, ce qui me fait revoir un peu mon jugement. Ce premier tome est donc, selon moi, une base pour démarrer l’histoire de la colonie et de la famille Deagan, dans laquelle l’auteure aborde pourtant des thématiques déjà très fortes telles que le racisme, les violences conjugales, la consommation d’alcool et de drogue, la pauvreté, les mariages arrangés, le poids de l’autorité familiale et des traditions, les inégalités hommes/femmes, et tant d’autres qui sont tous aussi passionnants.

Séprateur-01

Plongé dans une colonie australienne au milieu du XIXe siècle, on va suivre un couple anglo-irlandais, prêt à s’installer et s’établir à Swan Hill. Ce premier tome n’a pas su me captiver autant que je le souhaitais sur le moment malgré des thématiques très intéressantes mais il aura eu le mérite de me rendre curieuse et je pense quand même lire les prochains tomes traduits.

Bonne lecture-01

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s