Historique

Underground Railroad • Colson Whithead

103431929_335546560765870_1284173433240007050_n

Depuis que ce roman est sorti en grand format, quelques mois après avoir reçu le Prix Pulitzer, il a fait du chemin. Je l’avais acheter dès sa sortie et j’ai enfin pris le temps de le découvrir.

résumé

Cora, 16 ans, est une jeune esclave née sur une plantation de coton en Géorgie. Grâce à César, elle réussit à s’échapper. Leur première étape est la Caroline du Sud, dans une ville qui semble être le refuge idéal mais qui cache une terrible vérité. Il leur faut fuir à nouveau, d’autant plus que Ridgeway, le chasseur d’esclaves, est à leurs trousses.

ce que j'en pene

Ce roman est un pur chef d’œuvre, comme j’en ai très peu lu et il ne m’a pas fallu lire énormément pour le comprendre. L’écriture est exigeante mais absolument bouleversante, brute et elle décrit avec une infinie justesse la violence, la réalité de l’esclavage. L’auteur a, en effet, pris le parti d’aborder la thématique avec un réalisme glaçant, sans romancer outre mesure les faits ou bien embellir certains aspects. C’est un récit difficile, qui mérite amplement son prix Pulitzer et j’estime qu’il n’a pas bénéficié de la mise en avant qu’il méritait malheureusement.

Au fil des années, remarqua Valentine, la violence raciste ne fait jamais qu’empirer, prenant des formes toujours plus perverses. Elle ne va pas s’apaiser ni disparaître, pas de sitôt, et pas dans le Sud.

On va suivre Cora, une esclave exploitée au sein d’une plantation de Géorgie. Sa mère, née sur ladite plantation, est la seule esclave à avoir réussi à s’enfuir et la jeune Cora va alors elle aussi tenter sa chance, poussée par l’espoir de succès qui coule dans ses veines. Son histoire m’a bouleversée, elle m’a donné frissons et fait monter les larmes aux yeux à de nombreuses reprises. A travers son personnage, c’est également tout un réseau clandestin d’esclaves en fuite qu’on découvre et qui se matérialise sous la forme d’un chemin de fer : l’Underground Railroad. Un réseau qui a permis de sauver des esclaves en leur permettant de rallier différents lieux stratégiques jusque dans le Nord ou encore le Canada.

Tout au long de son long périple, traquée par un impitoyable chasseur d’esclaves, elle va traverser de nombreux états américains, de la Caroline du Nord jusqu’à l’Indiana en passant par le Tennessee et découvrir différentes façons de traitements réservés aux esclaves ou aux gens de couleur. C’est un roman qui nous force à regarder l’horreur en face, parce qu’il nous plonge dans une réalité effrayante, effroyable, qu’on essaie trop souvent d’occulter et cette histoire est à mon sens là pour nous rappeler qu’aucun individu ne devrait plus jamais être entravé dans sa liberté. J’ai refermé ce roman avec une boule au ventre, tout en ayant eu l’impression de lire un chef d’œuvre, d’une qualité rare.

Ce sont des mains noires qui ont construit la Maison-Blanche, le siège de notre gouvernement national. Ce mot nous. Nous ne sommes pas un peuple mais une multitude de peuples différents.

separateur-livre

Un roman bouleversant, glaçant qui aborde avec réalisme et une infinie justesse l’esclavage. Ce roman nous met face à l’Histoire, face à l’horreur et nous rappelle qu’aucun individu ne devrait plus jamais être entravé dans sa liberté.

mémorable

Un commentaire sur “Underground Railroad • Colson Whithead

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s