L’infini des possibles • Lori Nelson Spielman

Il y a quelques années, je me suis achetée en librairie Demain est un autre jour, un roman que j’avais énormément aimé et qui m’avait permis de découvrir l’écriture de Lori Nelson Spielman. Je suis aujourd’hui encore au rendez-vous car c’est devenue une de mes auteurs favorites et que je chéris chaque nouveau roman qu’elle écrit. J’étais accompagnée cette année d’Adeline et je la remercie pour cette lecture commune.

Résumé-01

Paulina Fontana, vieille dame pleine de fantaisie et de créativité en rupture de ban avec sa famille américaine, invite ses petites-nièces, Emilia et Lucy, à visiter son pays natal, l’Italie. Elle leur fait une déclaration fracassante : le jour de son quatre-vingtième anniversaire, elle rencontrera l’amour de sa vie et mettra fin une fois pour toutes à la  » malédiction de la deuxième fille de la famille Fontana « . Cette  » malédiction  » n’est probablement rien d’autre qu’une coïncidence, un vieux mythe. Pourtant, personne ne peut nier que pendant des siècles, pas une seule deuxième née de la famille Fontana n’a trouvé l’amour. Que se passerait-il si ce supposé sort était brisé ? Emilia, qui, à 29 ans, semble accepter cette malédiction, trouverait-elle à son tour le grand amour ? Au cœur de la campagne Toscane, Paulina va finalement révéler des secrets de famille autrement plus troublants qu’une malédiction vieille de plusieurs siècles…

Ce que j'en pense-01

Ce roman est indubitablement un très gros coup de cœur et je l’ai senti arriver tout doucement, tandis que l’histoire se tissait doucement, que les différentes époques s’entremêlaient et que les secrets qu’elle contient se dénouait. C’est une histoire qui cache un trésor, que le résumé ne dévoile pas et qui m’a prise par surprise, sans que je m’y attende vraiment. Le pitch est original, un brin fantasque. On part à la rencontre d’une famille italienne un peu différente, les Fontana, émigrés italiens aux Etats-Unis depuis plusieurs générations et installée dans le quartier de Bensonhurst, à Brooklyn. Sa particularité, c’est la malédiction qui touche les deuxièmes filles Fontana, qui sont en effet condamnées à rester célibataire.

Tu verras que la vie est bien plus intéressante quand on apprend à dire « C’est possible ».

Dans ce contexte, c’est plus spécifiquement Emilia qu’on va suivre, une jeune femme de 29 ans, cadette de sa famille et donc sujette à la fameuse malédiction. Son existence assez tranquille se résumé à un appartement dans l’immeuble familial, un travail dans la pâtisserie familiale aux côtés de sa cousine, sa Nonna et son père ainsi qu’un chat et peu de distractions alentours. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre de sa grand-tante Poppy, éloignée depuis des années de la famille pour des raisons qu’elle ignore et qui lui propose un voyage en Italie à l’occasion de ses 80 ans. Un voyage censé lever la malédiction.

C’est de se perdre qui est beau. Se perdre dans un livre. Se perdre dans les yeux de quelqu’un. Se perdre dans une symphonie si douce qu’elle fait jaillir les larmes.

Accompagnée de sa cousine Lucy, elle s’envole donc pour un périple entre Venise, Florence et la côte amalfitaine.Si je devais souligner une des raisons de ce coup de cœur, c’est le dépaysement total que j’ai vécu durant cette lecture. J’ai eu l’impression d’être propulsée en Italie, de voyager sur les canaux vénitiens, de découvrir les ruelles florentines ainsi que la campagne environnante parsemée de champs et de collines verdoyantes puis de m’émerveiller sur les marches de la cathédrale de Ravello, la mer frappant les rochers en contrebas. Ce fut une expérience incroyable, riche de ces descriptions si immersives et visuelles.

La vie semble infiniment plus douce quand on choisit de voir les meilleurs côtés des autres, pas les pires.

Puis, parce qu’elles sont au cœur de ce voyage, on fait la rencontre de trois femmes inoubliables, trois héroïnes au cœur d’or. A travers l’histoire que Poppy raconte à Emilia et Lucy, c’est tout une histoire familiale qui se dessine sous nos yeux. Une histoire faite de drames, d’amour, de pression, de bouleversements et de mensonges, à la fois tragique et déchirante, que vont découvrir les deux cousines avec hébétude. Parce qu’on leur a caché leur histoire, parce qu’on a voulu qu’elles soient différentes. Et c’est ce que renferme aussi ce roman magnifique : les apparences ne sont pas la norme. Derrière chaque individu se cache la personne qu’elle doit être, parce qu’elle l’aura elle-même décidé et que personne ne pourra lui dicter sa conduite. En cela, leur voyage italien va petit à petit leur permettre de s’émerveiller, s’émanciper, se découvrir. Ces trois femmes inspirantes et courageuses m’auront véritablement touchée et elles sont précieusement rangée dans ma mémoire.

Parfois, il faut essayer plusieurs personnages avant de trouver celui qui nous convient le mieux. Tant qu’on n’a pas décidé de ce qu’on n’est pas, on ne peut pas savoir qui on est.

Séprateur-01

Il y a tant de sujets qui composent cette histoire qu’il ne serait pas appréciable de vous les dévoiler, simplement pour que vous vous plongiez dedans sans en connaître la teneur et que vous vous laissiez surprendre par ce qui la compose comme je me suis laissée surprendre. Ce roman est un trésor qui renferme une histoire merveilleuse, inoubliable et magnifique. C’est un très gros coup de cœur, que je vais chérir précieusement. L’histoire de Poppy, Emilia et Lucy m’a tour à tour bouleversée, faite rire et émue aux larmes. 

Coup de coeur - Analyse-01

5 commentaires sur “L’infini des possibles • Lori Nelson Spielman

  1. Je pense que ce roman réunit tout ce que j’aime, en plus je suis allée plusieurs fois en Italie notamment sur la côte Amalfitaine donc je me replongerai avec plaisir au sein de ce pays à travers cette lecture qui m’a lair très agréable ! @meslivresdepoche

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s