A charge de revanche ! • Sophie Kinsella

106534203_1220664621606793_5353858497034795792_n

Tout comme Jenny Colgan, Sophie Kinsella est une de mes auteures favorites en matière de roman feel-good. Je sais à chaque fois que je vais passer un très bon moment de lecture et me déconnecter totalement.

Résumé-01

À 27 ans, Fixie travaille dans le magasin familial aux côtés de sa mère. Généralement compétente, efficace, futée, elle a pourtant la fâcheuse manie de perdre tous ses moyens en présence de ses aînés. C’est qu’entre une sœur fashionista évaporée et un frère snob aux rêves de grandeur, pas toujours facile de trouver sa place. Quand leur mère, Joanna, part se reposer quelque temps à l’étranger, c’est à Fixie qu’il revient de faire tourner la boutique. Et lutter contre les plans de Nicole, bien décidée à faire de Chez Farr le centre de yoga le plus couru de Londres, et ceux de Jack, qui souhaiterait devenir une épicerie de luxe, au détriment de la clientèle habituelle. Alors que les ventes chutent, Fixie va devoir faire des choix : garder la vieillotte boutique familiale d’arts ménagers ou la transformer en un super fashionable concept store ? Maintenir la cohésion familiale ou prendre les rênes, au risque de se mettre à dos la fratrie ? Gérer les problèmes ou rester planquée sous la couette ? Ne manquent plus que le retour d’un ex et l’apparition d’un bel inconnu pour mettre Fixie sens dessus-dessous…

Ce que j'en pense-01

Depuis la sortie de Ma vie (pas si) parfaite, je trouve l’écriture de Sophie Kinsella plus mature et moins loufoque. J’avais d’ailleurs été assez déçue de Surprends-moi ! l’année dernière et j’étais assez frileuse cette année de faire à nouveau face à une déception. Cette fois-ci, l’auteure nous emmène à la rencontre de Fixie, une jeune femme adorable, dévouée entièrement à sa famille au point de mettre de côté ses propres envies et désirs, qui se voit du jour au lendemain à la tête de l’entreprise familiale, la Maison Farr, aux côtés de sa sœur perchée et loufoque et de son frère totalement immature et fauché. Bien trop généreuse, la jeune femme va tenter de faire perdurer les traditions familiales de la quincaillerie tout en tentant de résister aux innovations sophistiquées et bien en-deçà de leur budget que proposent Nicole et Jack.

Tiraillée entre ses rêves, son incapacité à se faire entendre et respecter par son frère et sa sœur et sa volonté de faire perdurer l’héritage familial, elle va se retrouver rapidement désorientée et en grande détresse. Surtout quand, par-dessus le marché, son ex-petit-ami, qu’elle a toujours idolâtré, refait surface après des années et semble subitement très intéressé par sa personne. Au milieu de ce chaos qui ne cesse de la piétiner et de profiter d’elle, de sa générosité et sa gentillesse, elle ne sait plus où donner de la tête. Dans cette première partie qui nous présente le contexte ainsi que Fixie, je n’ai pu m’empêcher d’éprouver beaucoup de peine pour la jeune femme. On sent qu’elle a un fond foncièrement gentil, sous sa peur de décevoir et sa naïveté et cela fait d’elle un personnage très humain et attachant.

Sous ses airs de comédie légère, l’auteure aborde entre autres la pression familiale et les relations toxiques qui sont des freins à la réalisation de ses rêves et de soi-même. Fixie en fait durement les frais jusqu’à ce qu’elle rencontre la seule personne qui ne profitera pas d’elle : Seb, un homme lumineux et tout aussi adorable qu’elle, malgré son passé et ses drames. Même si leur romance est cousue de fil blanc, elle m’a mise du baume au cœur et j’ai vraiment apprécié de suivre ses deux personnages ballottés par la vie et les autres. Dans un style toujours plus mature que ses précédentes comédies loufoques, j’ai pourtant retrouvé tout ce que j’aime dans les romans de Sophie Kinsella et ce fut un vrai bonheur de lecture.

Séprateur-01

Sous couvert d’une comédie légère, loufoque et romantique, l’auteure aborde des sujets plus durs tels que la pression familiale ou encore les relations toxiques et la manière dont elles peuvent polluer l’existence. J’ai pourtant retrouvé tout ce que j’aime dans les romans de Sophie Kinsella et ce fut un vrai bonheur de lecture.

Très bonne lecture-01

4 commentaires sur “A charge de revanche ! • Sophie Kinsella

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s