Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées • Latie Gétigney

106297170_928802390965833_1780466791636822880_n

C’est sur Instagram que j’ai découvert le Prix de la meilleure Romance, organisée par les éditions Diva Romance et je me suis renseignée sur les précédents romans lauréats. Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées (qui a remporté le prix en 2018) m’a aussitôt tapé dans l’œil !

Résumé-01

Londres, janvier 1797. Cher Monsieur Clenneth… C’est ainsi que commencent les lettres que Miss Amy Rosebury écrit au gentleman entraperçu dans une librairie de Covent Garden par un bel après-midi d’hiver. Des lettres dans lesquelles elle ouvre son coeur d’autant plus librement qu’elle ne les lui enverra jamais et que leurs chemins ont peu de chances de se croiser à nouveau. Du moins, c’est ce qu’elle pense… Mais la gentry anglaise est un bien petit monde. Entre malentendus, convenances et faux-semblants, un roman d’amour et d’aventure, comme une rencontre entre Orgueil et préjugés et Autant en emporte le vent.

Ce que j'en pense-01

Même si je ne suis pas une grande adepte de romance, il me vient parfois l’envie d’en découvrir et cette fois-ci, je me suis tournée vers la lauréate du prix de la meilleure romance 2018. Un prix que je considère largement mérité après lecture car ce court roman m’a énormément plu et a su me surprendre de bien des manières. L’auteure nous plonge dans l’Angleterre de la fin du XVIIIe siècle, quelques années après la Révolution Française. On retrouve alors toutes les tensions politiques sous-jacentes, le contexte perturbé et les codes de la haute société anglaise. De Londres jusqu’à Bath en passant par la campagne anglaise, l’immersion est totale.

Ce contexte historique a d’ailleurs une très grande importante pour l’histoire de nos deux héros, Amy et Henry, car c’est par ce biais, et plus particulièrement par l’intermédiaire d’un personnage impliqué malgré lui dans les enjeux politiques de l’époque, qu’ils vont se découvrir véritablement et apprendre à se connaître. Amy est alors une jeune femme adorable, cultivée et passionnante, brillante et en avance sur son temps, le nez toujours plongé dans un livre ou un essai philosophique. Quant à Henry, fidèle gentleman mystérieux, il a par certains aspects des airs de M. Darcy.

Leur histoire à tous les deux va malheureusement (ou heureusement pour nous, lecteurs) être semée d’embûches et de quiproquos, en partie liés aux mœurs de l’époque et aux convenances à respecter pour une gente dame du XVIIIe siècle. Malgré tout pleine de tendresse, l’intrigue est également riche en rebondissements tout en équilibrant avec une douce romance, si bien qu’on ne s’ennuie jamais et les pages se tournent à une vitesse folle. Suspens, drame, péripéties sont au rendez-vous dans ce court roman.

Séprateur-01

Une romance pleine de tendresse entre deux personnages attachants, humains, brillants, au cœur d’un contexte historique finement détaillé. Ce court roman nous immerge dans l’Angleterre du XVIIIe siècle et dans une intrigue riche en rebondissements, en suspens et également riche en amour.

Excellente lecture-01

Un commentaire sur “Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées • Latie Gétigney

  1. Ma wishlist n’a de cesse de s’agrandir avec tes chroniques, un mal pour un bien haha ! Ce roman me tente énormément, le thème, l’époque vraiment je suis sûre qu’il me plairait 🙂 @meslivresdepoche

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s