Conseils de lectures

Mes romans favoris #2

Deux ans après mon premier article qui recensait dix de mes romans favoris, je vous présente dix nouveaux romans qui ont une place très importante dans ma bibliothèque et dans mon cœur.

separateur-livre

La perle et la coquille de Nadia Hashimi

Ma chronique

Ce roman m’aura profondément marqué, de part les destins de Shekiba et Rahima mais aussi par la richesse du récit que l’auteure nous livre, plaidant la cause des femmes dans un pays où elles n’ont que peu de place et d’espace de liberté. La tradition des bacha posh est travaillé avec justesse et permet d’ouvrir sur la volonté d’émancipation des femmes.

separateur-livre

Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman

Ma chronique

Un roman qui m’a happé dès les premières pages, que je n’ai plus réussi à lâcher tant j’ai eu un coup de cœur pour Eleanor et son quotidien. Sa vie, son enfance et les traumatismes qu’elle a vécu m’ont bouleversée. Elle fait partie de ces héroïnes rares, tantôt triste et tantôt drôle, qu’on rencontre très peu mais qu’on n’oublie jamais.

separateur-livre

Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin

Ma chronique

Une plume profonde qui vient poser des mots justes sur les drames de la vie, sur l’histoire de Violette qui, au delà d’être touchante, m’a vraiment émue. La bienveillance de ce récit est incroyable et rend sa lecture encore plus belle. Valérie Perrin signe ici un roman d’une très grande qualité qu’il est difficile d’oublier.

separateur-livre

Le paradis blanc de Kristin Hannah

Ma chronique

Cette histoire de famille, c’est aussi une histoire pleine d’amour et d’espoir dans laquelle j’ai pris énormément de plaisir à me plonger. Une histoire magnétique, difficile à lâcher et à oublier qui aborde des thématiques très vastes au cœur d’événements historiques : les violences conjugales et leur reconnaissance juridique, l’implication des Etats-Unis dans la guerre du Vietnam et le suivi psychologique des soldats revenus, la vie sauvage et son amélioration, l’adolescence, l’amour, la famille, etc. Le paradis blanc est plus dur qu’il n’y parait et certains sujets plus subtils qu’on peut le croire. Ce roman restera certainement longtemps dans ma mémoire, tant je l’ai aimé et tant l’histoire de Leni m’a touchée.

separateur-livre

Filles de la mer de Mary-Lynn Bracht

Ma chronique

Ce roman est une véritable pépite historique dont je ne soupçonnais absolument pas la portée, la valeur. Il est encore meilleur que ce à quoi je m’attendais, il est bouleversant du fait de son importance et de l’hommage qu’il rend à des milliers de vies brisées par l’Histoire. Lire un récit d’une telle profondeur, d’une telle grandeur, c’est assez incroyable. D’autant plus, qu’en tant que femme, il est difficile de rester insensible à leur sort et leurs souffrances, leurs combats.

separateur-livre

Ce qui reste de nous de Jill Santopolo

Ma chronique

L’auteure s’attache à mettre en parallèle un amour très fort, très puissant qui ne respecte aucune règle et un amour stable, solide, basé sur la sécurité. Ce couple m’a touchée, au plus profond de mon cœur. Ils m’ont fait pleurer, ils m’ont émue. C’est le récit une passion dévorante qui va les unir et qui dépassera les frontières, les océans, les pays et qui ne s’épuisera jamais. C’est le genre d’amour qu’on rêve de vivre, qu’on rêve de connaître car il laisse une marque indélébile. Il demeure, malgré le temps, un roc solide, un repère inébranlable. C’est une histoire d’amour magnifique, une des plus belles que j’ai lue

separateur-livre

La mer en hiver de Susanna Kearsley

Ma chronique

Sous bien des aspects, cette histoire m’a transportée. Un peu comme un coup de foudre, qui balaie tout sur son passage.Cela peut paraître ridicule mais c’est la sensation d’avoir traversé les époques, de m’être retrouvée au XVIIIe siècle mais également celle d’être soudainement sur les falaises rocheuses écossaises, frappée par les vagues et par le vent, qui m’a envahie brusquement. Cette impression, très réelle, est d’autant plus déstabilisante que c’est aussi celle que vit l’héroïne.

separateur-livre

Les passeurs de livres de Daraya de Delphine Minoui

Ma chronique

On a tendance à oublier que la littérature est universelle. A Daraya, les habitants de la ville assiégée vont livrer à Delphine Minoui la place essentielle que les livres tiennent dans leur quotidien : moyen de lutter contre l’obscurantisme, contre l’ignorance, c’est un combat sans armes qu’ils livrent contre l’oppresseur. L’auteure a su retranscrire avec une extrême justesse ce que vivent les syriens de Daraya et ce fut un coup de cœur qui m’a profondément bouleversée.

separateur-livre

Les enfants du fleuve de Lisa Wingate

Ma chronique

Ce récit est tout simplement bouleversant, sa force repose sur ses personnages bien construits qui sont peut-être issus de la fiction mais rendent hommage aux nombreux enfants disparus, enlevés qui n’ont jamais retrouvés leurs familles et ont été adoptés dans le meilleur des cas, maltraités dans le pire. A la fois révoltante, dure et captivante, ce roman m’a marquée et me marquera encore longtemps.

separateur-livre

Entre ciel et Lou de Lorraine Fouchet

Ma chronique

Ce roman m’a transporté comme rarement un roman n’a pu le faire. Lorraine Fouchet a un don pour faire voyager ses lectures, ici sur l’île de Groix, une île bretonne, qui semble après lecture de ce roman, magnifique. La plume de l’auteur est belle, douce, émouvante. L’alternance des points de vue selon les différents chapitres permet de s’éprendre de chacun des personnages et de lui laisser sa chance, malgré ses défauts. D’émotions en émotions, de tendresse en tristesse et de rires aux larmes, l’histoire de cette famille groisillionne est magnifique. Elle permet de s’évader en Bretagne quelques instants.

separateur-livre

Et vous, quels sont vos romans favoris ?

3 commentaires sur “Mes romans favoris #2

  1. J’ai également beaucoup aimé « Eleanor Oliphant va très bien » et « Changer l’eau des fleurs » ! Je n’ai pas lu « La perle et la coquille » de Nadia Hashimi, mais de cette auteur j’ai lu « Si la lune éclaire nos pas » qui m’a beaucoup émue.
    https://thecosmicsam.com/2018/09/28/si-la-lune-eclaire-nos-pas-nadia-hashimi/
    J’aimerais, entre autres, découvrir « Entre ciel et Lou » et « Le paradis blanc ».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s