Feel-good book

L’accro du shopping a une sœur • Sophie Kinsella

Comme chaque fois que je pars en vacances l’été, j’emmène dans ma valise un nouveau tome de L’accro du shopping, une saga que j’ai commencé il y a quatre ans maintenant !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est resume.jpg

Quatrième volet d’une série-culte, L’accro du shopping a une sœur marque le retour de Becky, cette fois confrontée à une drôle de nouvelle… Après un long voyage de noces, le retour à Londres est difficile pour Becky Bloomwood-Brandon : pas de boulot, un budget sous haute surveillance, un mari débordé, une meilleure amie occupée ailleurs, des parents en pleine psychothérapie… Plus une surprise de choc : Becky découvre qu’elle a une sœur, née des amours prénuptiales de son père. Et quelle sœur ! Radine comme un pou, gaie comme une porte de prison, pas féminine pour deux pence, Jess déteste les fringues, le maquillage et le chocolat. Et, surtout, elle a une sainte horreur du shopping ! Finie la belle vie ? Envolés les rêves d’entente familiale ? Terminé le lèche-vitrines ? C’est mal connaître la plus attachante des fashionatas, qui, une fois encore, a plus d’un tour dans ses sacs…

Après presque un an de lune de miel avec son époux Luke, Becky est de retour en Angleterre et après seulement quelques jours, elle doit faire face à une situation des plus particulières. D’une relation passée de son père, elle va découvrir qu’elle a une demi-sœur, Jess. Et cette dernière est très loin d’être la sœur tant désirée par Becky. Leurs personnalités ne pourraient pas être plus différentes.

Là où Becky est dépensière, Jess est on ne peut plus radine. Alors que Becky déforme très souvent la vérité, Jess prône l’honnêteté. Quand leurs premiers pas deviennent rapidement des disputes et des reproches, Becky va de déception en déception. Alors lorsque Luke lui reproche de ne pas davantage ressembler à cette sœur économe, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Malgré son impulsivité, les situations cocasses dans lesquelles elles s’empêtrent sans cesse, Becky finit toujours par s’en sortir et va apprendre à tirer des leçons de ses erreurs. Grâce à Jess, son côté mythomane et acheteuse compulsive va peu à peu s’atténuer parce qu’elle va petit à petit réfléchir à son comportement et c’est un aspect que j’ai apprécié car même si c’est le titre de cette saga, son besoin de sans cesse acquérir de nouvelles choses peut être lourd. Comme toujours avec L’accro du shopping, j’ai passé un très bon moment de détente et de légèreté !

separateur-livre

Un quatrième volet qui nous montre Becky en pleine remise en question. Suite à la rencontre de sa sœur, qui s’avère bien moins réjouissante que ce qu’elle espérait, elle va s’interroger sur son mode de vie et de consommation. Une lecture légère où situations cocasses et quiproquos s’enchaînent pour mon plus grand bonheur.

Un commentaire sur “L’accro du shopping a une sœur • Sophie Kinsella

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s