Historique·Jeunesse

Le rêve de Sam • Florence Cadier

106269834_953414941787500_3217869976874083612_n

C’est en parcourant les rayons jeunesse de la médiathèque que je suis tombée sur ce court roman qui m’a aussitôt fait de l’œil. Je ne résiste jamais à un roman historique et je suis donc repartie avec ! Malheureusement, je ressors de cette lecture assez mitigée.

résumé

Entouré de ses parents et de Josh, son petit frère, Sam est un gamin irréprochable. Pourtant, le jour où il s’assoit sur le mauvais banc, dans un square, il se fait arrêter par la police. Car Sam est noir. Et, en 1952 dans le Sud des Etats-Unis, un noir ne peut pas s’asseoir n’importe où. Plus tard, quand ses parents ont assassinés pour avoir voulu voter, le jeune Sam s’accroche à un rêve : devenir juge pour combattre les lois anti-noirs par la légalité… Folie ? Pas pour des hommes comme Martin Luther King. A travers le quotidien de Sam, découvrez les étapes de la lutte non violente de Martin Luther King pour les droits des Noirs aux Etats-Unis. Racontée comme un témoignage vécu, l’historie de Sam donne envie de soulever des montagnes !

ce que j'en pene

Ce court roman m’a laissé une impression en demi-teinte et il m’a fallu prendre un peu de recul pour comprendre ce qui m’avait plu et ce qui m’avait laissé perplexe. Il y a énormément de très bonnes choses à l’intérieur et notamment un contexte historique passionnant puisqu’il se déroule à l’époque de la ségrégation raciale aux États-Unis, du temps de Martin Luther King et Rosa Parks.

L’autrice, à travers le personnage de Sam, nous donne à voir un aperçu de ce qu’a été la lutte contre la ségrégation mais malheureusement, selon moi, ce n’est pas assez abouti. Le récit fait seulement 192 pages et cela me semble assez court pour pouvoir véritablement approfondir les combats qui ont été menés dans les années 50 et 60. Le personnage principal incarne certes la profonde injustice de cette absence de droits civiques, de la violence des mouvements racistes, de la lutte, qui sont des thématiques qu’on retrouve au cœur du récit, mais sans pour autant aller très loin dans leur analyse.

De plus, j’ai trouvé qu’il demeurait un très grand flou entre les événements historiques en eux-mêmes et la fiction, ce qui m’a parfois perdu. On ne manquera, à mon sens, jamais de romans ayant la lutte pour les droits civiques comme sujet principal, mais celui-ci n’est pas assez abouti pour moi et je n’ai pas retrouvé ce que j’aime tant découvrir dans des récits prenant pour thématique la ségrégation raciale.

separateur-livre

Un roman avec du potentiel, des thématiques très intéressantes, qui ne m’a pourtant pas convaincue car elles sont selon moi trop peu approfondies. C’est un récit qui amorce une réflexion autour de la ségrégation raciale mais ne peut, à mon sens, en aucun cas en être un ouvrage de référence.

2 commentaires sur “Le rêve de Sam • Florence Cadier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s