Contemporain

Mille soleils splendides • Khaled Hosseini

J’ai ce roman dans ma bibliothèque depuis des années mais je connaissais son succès, je savais qu’il serait bouleversant et j’ai eu besoin de temps pour trouver le bon moment pour le lire. Plusieurs mois après l’avoir lu, j’ai enfin trouvé les mots pour vous parler de cette histoire bouleversante que j’ai lue cet été.

Forcée d’épouser un homme de trente ans son aîné, Mariam ne parvient pas à lui donner un fils. Après dix-huit années de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l’arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de quatorze ans. Enceinte, Laila met au monde une fille. D’abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale. Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l’Afghanistan. Mais parviendront-elles à s’arracher à cette terre afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs, « mille soleils splendides »?

Ce roman attendait dans ma bibliothèque depuis des années et en l’ouvrant, j’ai découvert une histoire d’une telle beauté qu’il a été très difficile de trouver les mots justes. C’est tout simplement l’un des plus beaux livres que j’ai lus. Le destin de deux femmes qui m’ont toutes les deux transportées. Mariam, tout d’abord, qui est encore une jeune adolescente lorsque, à la mort de sa mère, elle est arrachée à son village, son quotidien et mariée de force par son père à un homme bien plus âgé qu’elle. Un homme violent, qui va la contraindre à des exigences dures. Il s’isole socialement, l’oblige à porter la burqa et fait de son quotidien une prison.

Mariam regarda les flocons de neige tournoyer devant la fenêtre en se rappelant les paroles de Nana : chaque flocon est en réalité un soupir poussé par une femme accablée, quelque part dans le monde. Toutes ces plaintes silencieuses montaient au ciel et y formaient des nuages de plus en plus gros, jusqu’au moment où ils se brisaient en minuscules fragments qui tombaient sans bruit sur la terre.

« C’est pour rappeler aux gens ce que toutes les femmes comme nous peuvent endurer, avait-elle ajouté. Sans jamais se plaindre, en plus ».

Des années plus tard, elle va accueillir dans sa maison Laila, orpheline suite aux tirs de roquette qui ont détruit sa maison et tué ses parents. Alors qu’elle s’installe sous leur toit, devient une deuxième épouse, elle va réussir là où Mariam a échoué pendant tant d’années avant elle : elle est enceinte et donne naissance à des enfants. Dans leur quotidien étouffant, entre les murs de cette maison qui les retient prisonnière, elles vont d’abord se détester avant de s’allier, dans l’espoir d’un jour pouvoir vivre dans un monde meilleur, dans des conditions meilleures et d’offrir aux enfants de Laila une vie meilleure.

Elle est sidérée de voir combien le destin de chaque Afghan est marqué par la mort, le deuil et la douleur. Et pourtant, force lui est de constater que les gens réussissent à survivre.

Mille soleils splendides est une magnifique et très émouvante histoire d’amitié mais c’est aussi un récit intense, sur la dure réalité d’un pays : l’Afghanistan, dont l’Histoire se déroule en toile de fond, dans les affres d’une guerre et des prises de pouvoirs. L’auteur n’épargne nullement le lecteur, lui décrivant les bombes, les pleurs, le sang, l’effroi des innocents, la crainte de voir sa maison détruite à chaque tir de roquette, la famille. C’est aussi un pays dans lequel les femmes n’ont aucun droit et le destin de Mariam et Laila en est d’autant plus vibrant qu’elles ne cesseront jamais d’espérer. Poignant, inoubliable, l’auteur a parsemé son récit de sujets marquants et très forts qui n’auront eu de cesse de me mettre les larmes aux yeux : le mariage forcé, la condition des femmes, la guerre, la soumission aux hommes. C’est une de mes plus belles lectures, parce qu’elle m’aura bouleversée et marquée à jamais.

Le destin croisé de deux femmes, liées par un mariage chaotique et violant mais également par une amitié magnifique et bouleversante, remplie d’espoir, dans un pays en guerre, qui contraint les femmes à la soumission. Mille soleils splendides est un roman coup de poing, qui m’a marquée à jamais et que je ne suis pas prête d’oublier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s