Drame·Films

Cinéma • The secret we keep

J’étais complètement passée à côté de ce film, sorti en VOD aux Etats-Unis en octobre 2020, alors qu’il aborde des sujets qui m’intéresse énormément. J’ai profité des vacances de Noël pour le regarder mais il ne m’a malheureusement pas transcendée.

Dans l’Amérique d’après-guerre, une femme qui reconstruit sa vie en banlieue avec son mari, kidnappe son voisin et cherche à se venger des crimes de guerre odieux qu’il aurait commis contre elle.

Bien que peu emballée par ce film au départ, la mention de Noomi Rapace dans le rôle principale a fini par me convaincre. C’est une actrice que je trouve très douée et qui m’avait impressionnée dans le film Seven Sisters ou encore Prometheus. Elle campe ici Maja, une femme Rom installée aux Etats-Unis et mariée à un américain, après la seconde guerre mondiale. Un après-midi, alors qu’elle passe du temps avec son fils au parc, elle tombe sur un homme qui ressemble trait pour trait à un bourreau de son passé. Déterminée à se venger, elle le kidnappe et l’enferme dans sa cave.

Ce n’est pas le film du siècle et il n’a, selon moi, rien de mémorable mais il a le mérite d’aborder avec beaucoup de justesse les traumatismes de la seconde guerre mondiale. Alors qu’on avance dans l’histoire, on comprend davantage les motivations de Maja. Persécutée dans son pays entre 1939 et 1945, enfermée dans un camp de concentration, violée par des soldats allemands.. Elle va livrer à son mari les horreurs qu’elle a subi, justifiant par là son geste et le rapt. Pourtant, tout au long de la détention dudit bourreau, on se demande si tout est vrai. Les différents plans et dialogues, la façon dont les réalisateurs ont présenté les éléments, nous laisse ce questionnement incessant. Les souvenirs de Maja sont peu précis, flous. Est-ce bien cet homme-là ? Est-ce là un signe de traumatisme ?

Si j’ai aimé les sujets abordés et si j’ai trouvé que l’actrice Noomi Rapace nous livrait encore un très beau rôle psychologique, comme elle sait si bien le faire, n’ayant besoin que de quelques mots et de ses multiples expressions faciales pour faire passer une émotion, le rythme est pourtant inégal. Le suspens ne sont pas si insoutenable, il manque un petit quelque chose pour que le film nous laisse en tension.

Un commentaire sur “Cinéma • The secret we keep

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s