Bande-dessinée - jeunesse

Lettres d’amour de 0 à 10 • Thomas Baas et Susie Morgenstern

Cette histoire avait une saveur assez particulière pour moi puisque j’ai lu il y a très longtemps le roman de Susie Morgenstern et j’étais très heureuse de trouver la BD adaptée à la bibliothèque.

La mère d’Ernest est morte et son père a disparu. Ernest a été recueilli par Précieuse, sa grand-mère. Aujourd’hui, à dix ans, il ne connaît que la vie ennuyeuse qu’il partage avec elle. Excellent élève, Ernest prend garde à rester éloigné des autres. Jusqu’au jour où Victoire arrive dans sa classe. Elle a treize frères, ce n’est pas Ernest qui va l’impressionner. Au contraire, la voilà qui le sort de la monotonie pour le projeter dans la vie…

Il y a très longtemps, alors que j’étais encore à l’école primaire, j’ai lu le roman de Susie Morgenstern, que j’avais emprunté au CDI. Je me souviens encore que l’enfant que j’étais avait beaucoup aimé cette lecture doudou. Aujourd’hui, je n’en ai que peu de souvenirs si ce n’est l’histoire de ces deux enfants que tout oppose qui vont devenir amis, j’étais donc très heureuse de découvrir une adaptation graphique pour me remémorer mes souvenirs de lecture d’enfance.

Ernest n’a pas une vie très joyeuse, elle est même plutôt austère. Il vit dans un appartement sombre, avec sa grand-mère malheureuse et il n’a jamais connu ses parents. Ses sorties se résument à l’aller/retour quotidien qu’il fait pour aller à l’école. Jusqu’au jour où une nouvelle élève arrive en classe. Victoire est l’exact opposé du petit garçon. Fraîche, pétillante, bavarde, joyeuse, elle va très rapidement décréter qu’Ernest sera son futur mari et elle va illuminer sa vie.

Même s’ils sont très différents, Victoire et Ernest forment un duo attachant que j’ai adoré. Sans s’en rendre compte, le petit garçon va s’ouvrir et sa curiosité va l’amener à découvrir d’autres lieux, à questionner sa grand-mère sur ses origines et sortir de sa bulle austère. Bande-dessinée aux graphismes colorés et tout en rondeurs, elle donne une deuxième vie au roman lumineux et rempli de tendresse de Susie Morgenstern.

Une adaptation très réussie du roman de Susie Morgenstern, que j’avais énormément aimé lorsque j’étais enfant. Mes souvenirs de ce lecture me sont revenus au fur et à mesure de ma lecture et j’ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir l’histoire d’Ernest et Victoire, ces deux enfants que tout oppose et qui vont pourtant devenir de précieux amis.

Un commentaire sur “Lettres d’amour de 0 à 10 • Thomas Baas et Susie Morgenstern

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s