Séries

Série • La chronique des Bridgerton

Si je n’ai pas succombé dès sa sortie, je n’ai finalement pas tarder à regarder la série dont tout le monde parle en ce début d’année : La chronique des Bridgerton. Je n’avais jamais entendu parler des romans de Julia Quinn, desquels cette série est adaptée ; ce fut donc une totale découverte et un immense coup de cœur.

XIXᵉ siècle, au sein de la haute société londonienne. La famille Bridgerton, composée de huit frères et sœurs, évolue dans un milieu régi par des règles complexes et des luttes de pouvoir…

Cette série a énormément fait parler d’elle, nombreux sont ceux qui en sont tombés sous son charme et j’en fais partie puisque je l’ai adorée du début à la fin. C’est une plongée dans un XIXᵉ siècle utopique, où hommes et femmes de couleur côtoie le gratin de la société londonienne, sans racisme et discrimination. Entraîné par la douce voix de Lady Whistledown, une narratrice un peu à la manière de Gossip Girl, on va suivre Daphné Bridgerton, qui fait ses premiers pas de débutante dans la haute société londonienne et Simon Basset, le duc de Hastings, de retour pour la saison et bien décidé à éviter toutes les demandes en mariage de mères éplorées.

Daphné a été élevée depuis toujours dans le but de se marier et de fonder une famille et se retrouve face aux décisions maritales obtuses du duc, dont elle ne peut s’empêcher de tomber sous le charme. Il n’y a finalement aucun suspens et c’est avec plaisir qu’on assiste à la douce romance entre ses deux personnages. Cette série mixe avec brio des éléments qui fonctionnent de différentes œuvres telles qu’Orgueil et préjugés, Downton Abbey ou encore Gossip Girl, ce qui rend l’ensemble très agréable à regarder car rempli de références pour les connaisseurs et amateurs. J’ai donc été vraiment surprise par la qualité de la série, par les sujets abordés et la pertinence des sujets historiques.

Je pourrais reprocher à cette série quelques anachronismes, un mélange de genre un peu trop important ou bien un côté très fleur bleue mais finalement j’ai été tellement happée par les épisodes que je n’en retiens qu’un vrai plaisir de visionnage. C’est une série remplie d’amour, de tendresse qui laisse planer un brin de mystère et quelques secrets et aborde nombreux des vices humains : l’orgueil, la cupidité, le désespoir, etc. Il me tarde déjà de découvrir la prochaine saison mais en attendant, je m’en vais me plonger dans la saga littéraire !

Un commentaire sur “Série • La chronique des Bridgerton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s