Wish-list

Parutions littéraires • Mars 2021

Le mois de mars apporte doucement le printemps et des parutions plus légères, printanières. Ce mois-ci, je suis heureuse de retrouver des autrices comme Sophie Tal Men, Agnès Martin-Lugand, Kristin Hannah, Valérie Perrin ou encore Aurélie Valognes.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 3 mars •

Les terres promises de Jean-Michel Guenassia (Albin Michel)

Paris, Alger, Tel Aviv, Saint-Petersbourg. De 1964 à 2007, les rêves des Incorrigibles Optimistes embrassent quatre décennies qui portent en elles toutes les promesses de la Terre et toutes les Terres promises. Michel Marini a tout juste dix-sept ans et son bac en poche. Il traîne au Cadran de la Bastille, où il joue au flipper en retardant le moment de s’inscrire à la fac. Ses projets ? Rejoindre Camille, partie vivre dans un kibboutz en Israël, découvrir le monde, armé de son Leica, et retrouver Cécile, la bien-aimée de son frère Franck. Communiste convaincu, Franck n’est jamais revenu d’Algérie après sa désertion, préférant consacrer sa vie à changer le monde. Dût-il troquer l’étoile rouge pour le manteau de moine… Pris dans le tourbillon de leurs amours et de leurs secrets, les derniers incorrigibles optimistes ont tous au cœur les grandes espérances de cette période pleine de tumulte.

Là où le bonheur se respire de Sophie Tal Men (Albin Michel)

Pour Lily, apprentie parfumeuse, les parfums subliment la vie : ils nous construisent, nous éveillent et nous guident. Aussi, quand sa petite sœur Clarisse est hospitalisée à la suite d’une grave chute de cheval, Lily fera tout pour stimuler ses sens et lui redonner le goût de vivre. Sa méthode, retourner sur l’île d’Ouessant, berceau de leur enfance, à la recherche des odeurs chères à Clarisse. A l’hôpital, seul Evann, externe en médecine, soutiendra son projet fou et un lien fort naîtra entre eux. Au fil du temps, les deux complices réaliseront que c’est leurs âmes blessées qu’ils cherchent à soigner, car prendre soin des autres, c’est aussi prendre soin de soi.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 4 mars •

Sous un ciel d’or de Laura Wood (Pocket Jeunesse)

1920. Lou, dix-sept ans, vit dans une ferme des Cornouailles. Elle est fascinée par la magnifique demeure des Cardew, vide depuis des années. Écrivaine en herbe, elle y passe des après-midi seule, en cachette, à lire et à se rêver membre de la prestigieuse famille qu’elle épie dans les revues mondaines. Quand, à la faveur de l’été, les propriétaires investissent les lieux, Lou est soudain transportée dans le monde luxueux et pétillant de l’aristocratie anglaise. Au centre, un frère et une soeur époustouflants, dont elle devient de plus en plus proche. Tandis qu’un amour inattendu s’éveille en elle, Lou découvre que le champagne, le jazz et le charleston cachent de sombres secrets.

Retour à Whistle Stop de Fannie Flagg (Le Cherche-Midi)

Bud a grandi dans la petite ville ferroviaire de Whistle Stop, Alabama, avec sa mère Ruth et sa tante Idgie – incontrôlable pétroleuse. Ensemble, elles ont tenu le fameux Whistle Stop Café, connu dans le monde entier pour ses succulents beignets de tomates vertes. Hélas, tout a une fin. La gare a fermé, Whistle Stop est devenue une ville-fantôme. Il n’en est resté que des bâtiments condamnés et le souvenir diffus d’un bonheur enfui. Malgré tout, Bud décide d’y accomplir un dernier voyage afin de revoir l’endroit où il fut si heureux. Chemin faisant, il va se faire de nouveaux amis, apprendre des choses surprenantes sur les gens qu’il a connus et dont il croyait tout savoir. Surtout, il va déclencher une série d’événements qui vont changer non seulement sa vie, mais aussi celle de ses proches. Avec, en arrière-plan, cette question : ce que nous prenons pour des coïncidences en sont-elles réellement ? Tout aussi réconfortant, inspirant et enchanteur que Beignets de tomates vertes, Retour à Whistle Stop est une ode à la vie et à la magie du quotidien.

Le chant de la rivière d’Hannah Richell (Belfond)

Des trois sœurs Sorrell, Lucy a toujours été la plus imprévisible. Pour autant, personne ne s’attendait à la voir annoncer ses noces une semaine à peine avant la cérémonie ! Pourquoi une telle urgence ? Lucy ne peut-elle jamais rien faire comme tout le monde ? Tandis qu’Eve, l’aînée, décide de tromper son agacement et ses problèmes en s’investissant dans les préparatifs, Margot, la cadette, s’inquiète : elle, qui a rompu tous liens des années plus tôt, redoute ce séjour dans la maison de famille chargée de souvenirs douloureux, et la confrontation inévitable avec sa mère, cette grande romancière à l’inspiration tarie depuis longtemps. Mais Margot n’est pas la seule à vouloir tenir le passé à distance. Car s’il est un trait que partagent les Sorrell, mère et filles, c’est le goût du secret. Et ces jours de fête pourraient se transformer en catharsis familiale…

Positive de Camryn Garrett (Collection R)

Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n’a qu’une peur : qu’on découvre sa maladie. Lorsqu’elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu’elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l’ensemble du lycée si elle ne le plaque pas… Simone renoncera-t-elle à l’amour pour protéger son secret ?

Les cinq règles du mensonge de Ruth Ware (Fleuve)

RÈGLE NUMÉRO UN. Dis un mensonge. RÈGLE NUMÉRO DEUX. Ne change pas ta version. RÈGLE NUMÉRO TROIS. Ne te fais pas prendre. RÈGLE NUMÉRO QUATRE. Ne pas se mentir les unes aux autres. RÈGLE NUMÉRO CINQ. Savoir quand cesser de mentir. Quand quelqu’un meurt, ce n’est plus un jeu…

La route des lucioles de Kristin Hannah (Michel Lafon)

Dès leur rencontre, durant l’été 1974, Tully Hart et Kate Mularkey nouent une amitié sans faille. Malgré leurs différences, les deux adolescentes de la route des Lucioles deviennent inséparables. Ensemble, elles traversent les décennies à la poursuite de leurs rêves de carrière et de famille, partagent leurs joies, affrontent les affres de la jalousie, de la colère, du ressentiment aussi… Durant plus de trente ans, elles s’éloignent sans jamais se séparer, restant l’une pour l’autre d’un soutien indéfectible. Jusqu’à ce qu’une fracture, une trahison intime, éprouve réellement le pacte qui les lie :  » meilleures amies pour la vie « .

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 9 mars •

Grandir un peu de Julien Rampin (Charleston)

« Vieille dame un peu loufoque loue appartement meublé à dame de bonne compagnie. Loyer modéré contre menus services. »

Il suffit parfois d’une petite annonce dans un journal pour faire basculer une vie. Dans le sud de la France, Jeanne Jambon, jeune femme peu sûre d’elle, décide sur un coup de tête de fuir une existence qui ne lui ressemble pas. Elle va trouver refuge auprès de Raymonde, une vieille dame fantasque et rebelle et de son petit-fils, Lucas, garçon solaire, beau comme un astre. Tous les trois vont alors tenter de s’apprivoiser et vivre une parenthèse enchantée, à l’abri du monde, et apprendre les uns des autres. Jusqu’au jour où la vie va finir par les rattraper et les obliger à grandir un peu… Un roman sur la différence, les regrets et le temps qui passe, lorsque l’enfant qui sommeille en chacun de nous décide de revenir à la surface.

Filles du vent de Mathilde Faure (Charleston)

Lina, Assa et Céline, trois adolescentes placées dans un foyer à Argenteuil, ne partagent rien, hormis le quotidien atypique des mineurs de la protection de l’enfance. Lina, habitée par une immense violence, refuse les étiquettes que les adultes lui assignent. Assa rêve d’une adolescence normale et se réfugie dans les études et la littérature pour oublier une histoire familiale douloureuse. Céline, déscolarisée et fugueuse invétérée, vit au jour le jour et se prostitue par ennui autant que par besoin d’exister. Alors qu’à l’automne 2019, la vague #noustoutes déferle sur la France, chacune y trouve un écho à sa propre histoire. Et pourtant, aucune d’entre elles n’y est vraiment représentée. Ensemble, elles se lancent alors dans une fugue itinérante, pour couvrir les façades des plus grandes villes de France de collages qui portent la voix de ces adolescentes invisibles.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 11 mars •

Les chemins de la liberté de Lisa Wingate (Les Escales)

Louisiane, 1875 : Hannie, ancienne esclave, se retrouve malgré elle à faire la route avec Lavinia, son ancienne maîtresse, héritière ruinée d’une plantation, et Juneau Jane, la demi-sœur de Lavinia, fille d’une célèbre courtisane de La Nouvelle-Orléans. Chacune cherche le même homme, mais pour des raisons différentes. C’est au péril de leur vie qu’elles se lancent dans une épopée dangereuse à travers les États du Sud. Au bout du chemin, Hannie nourrit le secret espoir de retrouver les membres de sa famille dont elle a été séparée avant la fin de l’esclavage. Louisiane, 1987 : Pour Benedetta Silva, devenir professeure dans un collège rural semble la meilleure idée pour rembourser ses prêts étudiants. Mais les habitants de la ville d’Augustine se méfient des intrus et Benny peine à trouver sa place.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 12 mars •

Les enfants de la Résistance, tome 7 : Tombés du ciel de Benoît Ers et Vincent Dugomier (Le Lombard)

Au printemps 1943, un avion allié s’écrase près de Pontain l’Écluse, le village où François, Lisa et Eusèbe ont créé leur réseau de résistance, Le Lynx. Les Allemands s’empressent de rechercher les aviateurs, qui semblent avoir disparu. Le Lynx se donne pour mission de les retrouver avant l’ennemi, et de les aider à rejoindre l’Angleterre.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 18 mars •

Une époque formidable de Kiley Reid (Le Cherche-Midi)

Philadelphie. Emira Tucker, jeune diplômée afro-américaine, s’occupe de Briar, la fille d’une influenceuse réputée. Un soir, dans un magasin avec l’enfant, Emira se fait prendre à partie par un vigile. Une jeune Noire et une petite fille blanche, ensemble, à une heure tardive : la situation est forcément louche. La scène, humiliante, est filmée par un passant. Pour tous ses proches, Emira devient alors la victime idéale. Celle que l’on doit prendre en charge, conseiller, aider et défendre. Mais très vite celle-ci est excédée par la bonne conscience facile que chacun se donne à cette occasion. Peu à peu, l’atmosphère devient irrespirable, puis explosive… et les illusions des uns et des autres volent en éclats.

Luna de Serena Giuliano (Robert Laffont)

Luna arrive à Naples contre son gré : son père est gravement malade. Rien, ici, ne lui a manqué. Ses repères, ses amies, son amour sont désormais à Milan. Alors pourquoi revenir ? Pourquoi être au chevet de son papà, au passé trouble, et avec lequel elle a coupé les ponts ? Mais Napoli est là, sous ses yeux : ses ruelles animées et sales, ses habitants souriants et intrusifs, sa pizza fritta, délicieuse et tellement grasse, son Vésuve, beau et menaçant… Est-il seulement possible de trouver la paix dans une ville si contrastée ? Et si ce retour aux sources sonnait finalement l’heure de l’apaisement ?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 25 mars •

La Datcha d’Agnès Martin-Lugand (Michel Lafon)

 » L’homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je n’aurais même pas soupçonné l’existence. L’hôtel en lui-même était imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui conférait un aspect féerique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n’étais pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie d’errance dont je connaissais les codes, où je savais comment survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu, étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine qu’incontrôlable ? « 

Et si le pouvoir d’un lieu était d’écrire votre histoire ?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 30 mars •

Trois de Valérie Perrin (Albin Michel)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

• 31 mars •

Le tourbillon de la vie d’Aurélie Valognes (Fayard)

Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Et vous, quelles sont les parutions à venir que vous avez envie de découvrir ?

4 commentaires sur “Parutions littéraires • Mars 2021

  1. J’attends avec impatience d’aller récupérer « Patria » de Toni Fejzula, « Les batardes » d’Arelis Uribe, « L’été de la sorcière » de Kaho Nashiki, « Et on entendait les grillons » de Corina Sabau et « Lignes de vie » de Birgit Weyhe. Tellement hâte de les découvrir !!! ^^

    Il faut que je fasse mon planning des sorties de mars, mais j’ai peur d’encore plus exploser mon budget en le mettant au propre…

    Je te souhaite de très belles lectures pour ce mois de mars ! 🙂

    J'aime

  2. Pas mal de parutions me tentent dont « Sous un ciel d’or » de Laura Wood, « Les cinq règles du mensonge » de Ruth Ware, « La route des lucioles » de Kristin Hannah, « Filles du vent » de Mathilde Faure, « Grandir un peu » de Julien Rampin et « Les chemins de la liberté » de Lisa Wingate.
    Bref, ça va être dur de me décider…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s