Conseils de lectures

Brin de lecture • Si vous avez aimé, vous aimerez…

L’année dernière, alors qu’on était tous confinés chacun chez soi, j’avais eu envie de vous présenter des romans par thématiques. Si vous aviez aimé tel roman, vous aimeriez ceux-là car ils abordent la même thématique et sont dans la même veine. J’avais envie de les regrouper dans une série d’article Brin de lecture • Si vous avez aimé, vous aimerez… et d’y ajouter pourquoi je les ai aimés et pourquoi je vous les conseille. Aujourd’hui, je vous parlerai donc deux thématiques : la seconde guerre mondiale et des romans plus légers, feel-good.

La seconde guerre mondiale

Des romans avec pour toile de fond la seconde guerre mondiale, il y en a un paquet en littérature et je pourrais vous en conseiller encore des dizaines et des dizaines mais un article est d’ores et déjà dédié à ce sujet. Ceux que je vous présente ci-dessus compte parmi mes belles lectures et abordent des thématiques assez rare sur le sujet de la SGM.

Avec Filles de la mer, vous découvrirez une véritable pépite historique. C’est un hommage à ce qu’on appelait des « femmes de réconfort », qui retrace l’histoire d’un pays sous l’annexion japonaise puis soviétique, l’oppression d’un peuple, la cruauté des sévices infligés, les sacrifices des familles et le combat des femmes enlevées, déracinées pour survivre dans cette guerre. Ce roman est un portrait de femmes fortes magnifique qui montre à quel point le courage, l’espoir de s’en sortir demeure au détriment des horreurs.

Le sel de nos larmes aborde le naufrage du Wilhem Gustloff, un paquebot qui transportait plus d’un millier de soldats et d’officiers allemands ainsi que des réfugiés de Prusse Orientale fuyant l’Armée Rouge et qui fut torpillé par la marine soviétique en 1945. Le roman de Ruta Sepetys est alors un hommage à ces victimes, à ces milliers de mots qui reposent sous l’océan. Une histoire qui est un véritable mémorial, nous permettant de prendre conscience de ce qui a été passé sous silence. Les valeurs incarnées par ce roman sont nobles, elles rendent à l’Histoire la vérité.

De son point de vue, La fièvre de l’aube est un roman particulier, dans lequel on découvre, d’un point de vue historique, l’après camp, la reconstruction d’êtres malmenés physiquement et psychologiquement par la guerre, le renversement des idéaux et de la foi, depuis la Scandinavie. C’est un récit émouvant et original, qui alterne passages narratifs et épistolaire et évoque avec pudeur une histoire d’amour magnifique.

Une fille au manteau bleu et Le garçon au sommet de la montagne sont tous les deux des romans jeunesse. Le premier se déroule aux Pays-Bas et est un roman fabuleux qui entremêle premiers amours, amitié, solidarité et seconde guerre mondiale. Monica Hesse met en lumière la résistance amstellodamoise à travers l’histoire d’Hanneke. Passionnant de bout en bout, cette histoire poignante est captivante et une fois commencé, elle est difficile à lâcher. Le deuxième, est une histoire plus glaçante qui évoque l’idéologie terrifiante qu’était le nazisme et comment la haine peut s’immiscer dans un esprit aussi naïf et innocent que celui d’un enfant.

Feel-good & gourmandise

J’use et j’abuse de ce genre littéraire mais j’adore les romans feel-good qui n’ont aucune connotation négative selon moi et sont, au contraire, de formidables romans pour s’évader et se vider la tête ! Dans ma sélection, j’avais regroupé les romans alliant feel-good et gourmandise.

On peut donc retrouver les sagas de Jenny Colgan, La petite librairie du bout du monde et Rendez-vous au Cupcake Café. Depuis, j’ai lu le premier tome de sa saga Une saison au bord de l’eau et elle entre également parfaitement dans le thème ! Ce sont des histoires pétillantes et gourmandes qui font du bien, même si leurs constructions conjuguent de nombreuses ressemblances entres elles. Feel-good, gourmandise et romantisme garantis dans ces différentes sagas, ponctuées de recettes qui donnent envie de déguster de délicieux cupcakes ou encore du pain et des petits gâteaux.

Autre autrice avec laquelle je me régale systématiquement, c’est Abby Clements et sa saga La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane et le deuxième tome Les divines glaces à l’italienne d’Anna. Ces deux comédies sont une duologie résolument optimiste, joyeuse et légère et nous emmène également voyager jusqu’à Florence, capitale de la glace. Amour, amitié, famille, autant de thématiques qui trouvent leur place entre les pages de ce roman. A la frontière du roman historique, contemporain et feel-good, La pâtissière de Long Island avait été une formidable découverte il y a quelques années. Ce roman évoque avec brio le déracinement des émigrés venus d’ailleurs qui s’installent aux Etats-Unis, le rêve américain qui a fait fureur dans les années 30. Le secret de ce cheesecake m’aura emportée au cœur d’une belle histoire identitaire et romantique.

Si j’ai ajouté Rendez-vous au café du bonheur, c’est parce qu’il m’a tant rappelé ce que j’aime dans les romans de Jenny Colgan. Une lecture feel-good parfaite qui nous entraîne au cœur des Cornouailles, dans une station balnéaire délicieuse où l’héroïne décide de reprendre le café de sa tante récemment décédée. D’aventures en déconfitures, elle finit par reprendre sa vie en main et la petite échoppe. C’est un condensé d’amour, de bienveillance et d’optimisme, que j’ai énormément apprécié et qui est arrivé à point nommé. Quant à Hello, Sunshine, sous ses airs légers et feel-good, ce roman amène des réflexions bien plus profondes et sous couvert de parler de cuisine, l’histoire de Sunshine est davantage centrée sur le mensonge. C’est un roman réaliste, moderne qui vient questionner notre rapport aux réseaux sociaux.

Sur ces deux thématiques, avez-vous des romans à me conseiller ?

Un commentaire sur “Brin de lecture • Si vous avez aimé, vous aimerez…

  1. Concernant les romans historiques, j’ai adoré, Marlène, Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux, Elle s’appelait Sarah, La voleuse de livres, et pour les feel-good, il y en a beaucoup, j’adore les romans de Lugand, Grimaldi, Valognes, Manel qui me font toujours passer un excellent moment de lecture ! J’aime beaucoup cet article, gros bisous ! :*

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s