Wish-list

Parutions littéraires • Juin 2021

Entre comédies feel-good, romantiques, cosy mystery et envolée vers des contrées dépaysantes, les parutions du mois de juin me mettent l’eau à la bouche ! Je vous laisse découvrir celles que j’ai retenu et qui me tentent.

• 2 juin •

Meurtres au paradis d’Anne Glenconner (Albin Michel)

L’île Moustique retient son souffle à l’approche d’une redoutable tempête tropicale. La plupart des résidents ont déserté ce coin de paradis. Et seuls quelques amateurs de sensations fortes sont restés. Dont l’héritière américaine Amanda Fortini qui, après une baignade matinale… disparaît mystérieusement. Alertée par Solomon, l’unique policier de l’île, Lady Vee, propriétaire de Moustique, arrive aussitôt. C’est pour découvrir le corps sans vie d’Amanda. Nile et Lady Vee s’engagent alors dans une course contre la montre pour que ce paradis ne devienne pas un enfer…

Les enquêtes de Lady Rose, tome 1 : Meurtres et séduction de M.C Beaton (Albin Michel)

Belle et rebelle, telle est Lady Rose. Après s’être compromise avec les suffragettes, au grand désespoir de ses parents, la jeune fille de bonne famille fait une entrée désastreuse dans la haute société londonienne… Ce qui ne dissuade pas un Sir aux allures distinguées de lui faire les yeux doux. Très louche, selon le père de Lady Rose, qui charge le capitaine Harry Cathcart, aristocrate désargenté, d’en savoir plus sur le prétendant… En démasquant un imposteur, Harry se découvre des talents de détective privé. Et une petite fortune à se faire ! Lorsqu’au beau milieu d’une réception, un meurtre est commis, il propose à Lady Rose de faire équipe avec lui. L’occasion idéale pour l’indocile jeune femme d’échapper à la chasse au mari…

• 3 juin •

D’or et de colère de Karin Tanabe (Belfond)

Héritiers de la riche famille Michelin, Victor Lesage et sa femme Jessie sont envoyés à Hanoï pour reprendre en main les exploitations d’hévéas, ces arbres au caoutchouc naturel si convoité, au centre des tensions anticoloniales. Tandis que Victor s’investit dans sa mission, Jessie, elle, tente de naviguer dans le milieu fermé des expat’. Pour cette Américaine, très secrète sur son passé, trouver sa place dans cette nouvelle vie n’est cependant pas chose aisée… jusqu’à sa rencontre avec l’intrépide et passionnée Marcelle de Fabry. Avec elle, Jessie fait l’expérience d’un autre Hanoï, interlope, sensuel, nimbé de vapeurs d’opium. Mais Jessie le sent : l’amitié de Marcelle n’est pas désintéressée. Comme elle, la belle Parisienne cache des choses, une vérité indicible sur les réelles motivations de sa présence sur ces terres du bout du monde où gronde la colère communiste… Combien de temps pourront-elles poursuivre ce jeu de dupes ? Car le destin d’une nation entière est en route, irréversible, et ces deux femmes auront chacune un rôle à jouer dans sa chute, et sa renaissance.

Comme dans un roman d’été d’Emily Henri (Le Cherche-Midi)

Augustus Everett est un écrivain « sérieux », considéré comme le nouveau génie des lettres américaines. January Andrews ne compte plus les bestsellers publiés, mais dans un tout autre registre : la comédie romantique. Si elle multiplie les happy endings, Augustus réserve à ses personnages des destins épouvantables. Aux antipodes l’un de l’autre, ils vont néanmoins se croiser et se lancer un défi. Elle passera l’été à écrire un grand roman littéraire, lui s’essayera à une comédie sentimentale. Afin de trouver l’inspiration, January organise pour Augustus des excursions romantiques, et lui l’emmène à la rencontre de personnes à l’existence brisée. Chacun devra achever son roman avant la rentrée et, bien évidemment, aucun des deux n’imagine tomber amoureux. Bien évidemment. Comédie romantique d’exception, Comme dans un roman d’été est aussi une réflexion passionnante et pleine d’humour sur l’art d’écrire portée par des personnages attachants et dont la vivacité d’esprit imprègne tout le roman.

Swan Hill, tome 2 : Au bout du rêve d’Anna Jacobs (L’Archipel)

1868. La jeune Ismay n’a qu’une envie : quitter l’Irlande pour aller rejoindre son frère Bram à Swan Hill, en Australie, là où il s’est installé avec l’ambition de faire fortune. Mais son père veut la contraindre d’épouser un voisin, le sournois Rory Flynn, malgré l’antipathie qu’Ismay éprouve à son égard. Un jour que Rory l’a violemment agressée, elle décide de s’enfuir. À bord du bateau qui la conduit à l’autre bout du monde, la jeune femme se fait passer pour une veuve désargentée et se lie d’amitié avec Adam Treagar. Au fil du voyage, entre Suez et Singapour, les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre évoluent. Ismay craint alors que sa réelle identité soit découverte. Mais Adam, lui-même, lui a-t-il dit toute la vérité ?

Un été à Nantucket de Elin Hilderbrand (Les Escales)

Chaque année, les enfants de la famille Levin attendent l’été avec impatience pour retrouver la maison de leur grand-mère sur l’île de Nantucket. Mais en cette année 1969, rien ne se passe comme prévu. Le seul garçon, Tiger, est appelé pour rejoindre l’armée des États-Unis au Vietnam. Blair, l’aînée, est enceinte de jumeaux et ne peut pas voyager. Recluse à Boston, elle se débat avec ses doutes au sujet son mari. Kirby, la cadette, qui a vécu une année difficile, entre son engagement pour les droits civiques et ses amours compliqués, décide de changer d’air et part travailler sur l’île voisine de Nantucket, Martha’s Vineyard. Jessie, la benjamine, se retrouve seule entre sa grand-mère, figure de la haute société de l’île, qui lui impose ses règles vieux-jeu, et sa mère, en proie au désarroi le plus profond depuis le départ au front de son fils. Cet été 1969 sera pour toutes ces femmes celui de la résilience et du renouveau.

Petites leçons de grammaire pour trouver l’amour de Mary Simses (NiL)

Grace Hammond voit sa vie partir à la dérive. Au chômage, célibataire et sans domicile, cette experte en grammaire quitte New York et part se réfugier dans sa ville natale, sur la côte du Connecticut. Elle y revoit Peter, son amour d’adolescence, et rencontre Mitch, qu’elle exaspère par son obsession de vouloir toujours tout corriger… Pour mieux embrasser l’avenir, Grace va devoir revenir sur un événement douloureux qui ne cesse de la culpabiliser et ce qui devait être un court séjour chez ses parents va se transformer en un retour sur soi. Aura-t-elle le courage de laisser tomber le Bescherelle et d’édicter ses propres règles ?

La fabrique des petits bonheurs de Danièle Fossette (NiL)

Quand le maire de Bourgis demande à Alice, tout juste diplômée en lettres, de mettre ses compétences au service de la ville en animant un atelier d’écriture, elle est perplexe. Mais elle va y rencontrer une joyeuse bande haute en couleurs ! Ces héros de l’ordinaire nous apprennent, à leur manière, à voyager, rêver, rire et aimer.

• 9 juin •

Le cerf-volant de Laetita Colombani (Grasset)

Après le drame qui a fait basculer sa vie, Léna décide de tout quitter. Elle entreprend un voyage en Inde, au bord du Golfe du Bengale, pour tenter de se reconstruire. Hantée par les fantômes du passé, elle ne connait de répit qu’à l’aube, lorsqu’elle descend nager dans l’océan indien. Sur la plage encore déserte, elle aperçoit chaque matin une petite fille, seule, qui joue au cerf-volant. Un jour, emportée par le courant, Léna manque de se noyer. La voyant sombrer, la fillette donne l’alerte. Léna est miraculeusement secourue par la Red Brigade, un groupe d’autodéfense féminine, qui s’entraînait tout près. Léna veut remercier l’enfant. Elle découvre que la petite travaille sans relâche dans le restaurant d’un cousin, qui l’a recueillie et l’exploite. Elle n’a jamais été à l’école et s’est murée dans un mutisme complet. Que cache donc son silence ? Et quelle est son histoire ? Aidée de Preeti, la jeune cheffe de brigade au caractère explosif, Léna va tenter de percer son secret. Jadis enseignante, elle se met en tête de lui apprendre à lire et à écrire. Au coeur de ce monde dont elle ignore tout, commence alors une incroyable aventure où se mêlent l’espoir et la colère, la volonté face aux traditions, et le rêve de changer la vie par l’éducation… La rencontre inoubliable et réparatrice entre une femme, une jeune fille et une enfant au milieu d’une Inde tourmentée.

Hystériques de Sophie Adriansen (Charleston)

Il y a Noémie, qui désespère de tomber enceinte et se découvre malade de cet organe dont elle attend tout. Clémentine, qui renoue avec un souvenir dont seul son utérus a gardé la mémoire et qui va chambouler sa vie. Et Diane, qui se démène pour créer à tout prix le nid dont elle rêve pour ses enfants, après s’être débattue avec les suites d’un premier accouchement difficile. Elles sont soeurs, dans une famille où on ne parle pas d’utérus. Ni de sexe, de règles ou d’accouchement. Leur mère leur a transmis cette philosophie du silence. Face à un tel tabou, comment devenir femme, puis mère ?

From Jackie with love de Hermine Simon (Charleston)

Icône à l’élégance intemporelle, figure emblématique des années 1960, Jackie Kennedy a toujours offert au monde une image irréprochable. Charismatique, intelligente et drôle, elle se cache derrière un masque, celui d’une femme inébranlable qui a su imposer ses règles et renouveler le rôle de Première dame, tout en soutenant indéfectiblement son premier mari lors des crises politiques majeures du xxe siècle. Mais au-delà de l’image qu’elle a si soigneusement façonnée, Jacqueline Kennedy est aussi une femme durement touchée par le deuil, d’un enfant d’abord, puis de son époux, assassiné sous ses yeux… Et qui a su malgré tout protéger sa famille et se reconstruire après ces drames. Dans ces mémoires fictives et richement documentées, Hermine Simon nous offre un point de vue intimiste sur la vie de l’ex-Première dame, une femme extraordinaire qui, bien qu’elle soit présente dans tous les esprits, reste une personnalité pleine de mystères…

• 10 juin •

Les mamies font parler la poudre de Catharina Ingelman-Sundberg (Fleuve)

Dagny Svensson, 74 ans, a tout pour passer une retraite heureuse. Son centre de divertissement et bien-être pour personnes âgées, qu’elle a fondé avec sa sœur dans la campagne suédoise, rencontre un franc succès. Elle décide pourtant de se lancer dans un nouveau défi : créer le collectif « Les Mamies pour la paix » pour lutter contre la prolifération des armes. Le jour où ses nouveaux voisins, officiellement en train de développer le premier champagne nordique, se révèlent être des trafiquants d’armes, Dagny comprend que cette nouvelle étape ne sera pas un long fleuve tranquille ! Quant à la police locale, elle n’a pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds…

Duel au soleil d’Angie Hockman (L’Archipel)

Henley Evans, 28 ans, est accro au travail. Entre son emploi de responsable marketing chez un croisiériste et les cours du soir, elle n’a plus de temps à elle. Et surtout pas pour une relation amoureuse ! Tous ses sacrifices sont sur le point de payer : la voilà pressentie pour un poste de direction. Il n’y a qu’un seul problème : Graham Crawford-Collins, le community manager de la société et rival de Henley, est lui aussi en lice pour cette promotion. Pour les départager, il leur faut doper les réservations de croisières pour les Galapagos… en s’y rendant ensemble ! Quand Henley rencontre Graham en chair et en os, la surprise est totale : il n’a rien à voir avec ce qu’elle avait imaginé… Entre décor paradisiaque et cocktails acidulés, les préjugés de Henley vont être mis à rude épreuve. Est-elle prête à tous les sacrifices pour décrocher le job de ses rêves ?

A ceux qui sont partis, à ceux qui sont restés de Parinoush Saniee (Robert Laffont)

Une famille iranienne séparée par la révolution de 1979 se réunit autour de Mère pendant dix jours dans une maison louée au bord de la mer sur la côte turque. Mère a eu six enfants et n’en a pas revu certains depuis vingt-huit ans. Elle vit avec Dokhi, sa petite-fille, dont les parents ont disparu dans des circonstances qui lui ont toujours été cachées. Au cours du séjour, Mère comprend que le poids des malentendus et du temps écoulé a profondément divisé la famille. Après plusieurs disputes, elle avertit ses enfants : c’est le moment ou jamais de régler les problèmes, sinon la famille sera définitivement désunie. Chacun incarne des reproches qu’ils se font les uns aux autres. Tous ont des ressentiments nourris par l’ignorance, le besoin d’afficher ses succès, de justifier ses manques. Mère, formidable figure maternelle, pleine d’empathie, est là pour entendre les points de vue, réconcilier les coeurs et encourager le désir de compréhension. Interdit en Iran, À ceux qui sont partis, à ceux qui sont restés est un hommage plein d’humanité et d’espoir à son peuple.

• 11 juin •

Les soeurs Grémillet, tome 2 : Les amours de Cassiopée de Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci (Dupuis)

Haut les coeurs ! Comme tous les étés, les soeurs Grémillet vont passer les vacances à la campagne chez leur grand-mère, sauf que cette année Cassiopée, la cadette, a le coeur brisé : Ulysse, son amoureux, est resté en ville. Elle ne peut même pas confier sa peine à ses soeurs qui ne comprendraient pas. Mais à leur arrivée dans le village, un autre prétendant l’attend : le bel Olivier. Il leur apprend qu’un mystérieux fantôme sonne les cloches de l’ancienne église pendant la nuit.

• 15 juin •

La malédiction de Satapur de Sujata Massey (Charleston)

Inde, 1922. Perveen Mistry a rejoint le cabinet d’avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde. Un statut qui ne manque pas de faire débat, alors que seuls les hommes sont autorisés à plaider au tribunal… Mais quand une malédiction semble s’abattre sur la famille royale de Satapur, un petit État princier pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes), elle est la seule à pouvoir mener l’enquête. Le maharadjah et son fils aîné sont morts abruptement l’un après l’autre dans des circonstances étranges. Alors que la maharani douairière et sa belle-fille se disputent le contrôle du jeune prince héritier, Perveen se retrouve au coeur de dangereux jeux de pouvoir. Entre jalousies anciennes et vendettas meurtrières, saura-t-elle protéger les enfants royaux ? Un mystère captivant qui nous entraîne dans l’Inde du début du xxe siècle et met en lumière la place qu’y occupent les femmes.

• 18 juin •

Les beaux étés, tome 6 : Les Genêts de Zidrou & Jordi Lafebre (Dargaud)

Youpi, c’est les vacances ! Adieu Mons, bonjour le soleil ! Comme tous les ans, la tribu des Faldérault prend la direction du Sud à bord de Mam’Zelle Estérel, la 4L familiale. Pierre n’a pas terminé son album ? Pas grave, il bouclera les dernières planches au bord de la Méditerranée. Les voilà tous les cinq partis pour ne rien faire. Enfin, cinq et demi plutôt, puisque Mado est enceinte. Mais sur la route, patatras. Un camion les double, il perd son chargement et voilà le pare-brise d’Estérel qui vole en éclats. Plus de peur que de mal, mais impossible de continuer. Pendant que le garagiste répare la 4L, la famille est hébergée par Esther et Estelle, deux femmes charmantes qui tiennent la ferme  » Les Genêts « . Tandis que Pierre se prend pour Cézanne et que Mado regarde le bébé pousser, les enfants aident à sortir les chèvres et découvrent les charmes de la campagne. Mais ils apprennent aussi les secrets de la vie… Sixième tome d’une série  » feel good  » qui nous embarque pour un voyage dans le temps, à la découverte du bonheur des vacances d’été en famille, des petites joies du quotidien et des plaisirs tout simples de la vie qui va.

Et vous, quelles sont les parutions à venir que vous avez envie de découvrir ?

4 commentaires sur “Parutions littéraires • Juin 2021

  1. Attends non mais clairement tout me donne envie, je note précieusement le tome 2 de Swann Hill ayant adoré le tome 1, et je crois que les autres vont tous finir dans ma wishlist ! j’aime tellement ce genre d’articles qui permet de rester au courant des nouveautés ! bonne journée Anouk !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s