Séries

Série • Chernobyl

Cette série a fait couler de l’encre l’année dernière lors de sa sortie en France sur la plateforme de Canal+ mais n’ayant pas Canal+, je n’avais pas pu la visionner. C’est finalement grâce à M6 qui l’a diffusée ces deux dernières semaines que j’ai pu enfin la voir.

26 avril 1986, l’histoire vraie de la pire catastrophe causée par l’homme et de ceux qui ont sacrifié leur vie pour sauver l’Europe du drame.

Sans aucun doute, c’est une série coup de poing, qui vous tord le ventre, vous fait réfléchir et peut même vous faire peur. C’est ce que j’ai ressenti durant cinq épisodes et avec une haute intensité dès le premier. Terrifiant est le mot juste, parce que la catastrophe nucléaire de Tchernobyl s’est déroulé il y a 35 ans, soit hier. La série est à la fois factuelle et froide, on n’entre pas dans le pathos ni dans le larmoyant ; et pourtant, on sent tout le poids de la terreur que cette catastrophe a engendré.

La grande force de cette série, c’est sa reconstitution minute après minute. Plongé dans l’URSS des années 80, on découvre la politique soviétique et son important culte du secret qui va pousser les hommes politiques à nier l’évidence, à minimiser la catastrophe pour ne pas briser l’idée que l’industrie nucléaire soviétique est manifeste. De fil en aiguille, à mesure que les épisodes défilent, on apprend que ce qui pose problème peut disparaître (des documents), mettant en danger l’intégralité de la population soviétique (et européenne). Rappelons-le, ce n’est que parce que des industriels des pays scandinaves ont relevé des taux de radiation anormalement élevé que la vérité a éclaté…

Au-delà de la catastrophe, la série nous montre également à quel point le pays et sa politique aveuglée par l’idéologie soviétique s’est effondré… Redoutable série qui montre à quel point de nombreux mensonges ont été dits pour cacher les véritables raisons, Chernobyl est aussi effrayante qu’asphyxiante. Les acteurs sont, selon moi, absolument parfaits dans leurs rôles, aussi froids que la série en elle-même. Ils ne nous épargnent aucune explication scientifiques ardues, bien au contraire. Les événements, faits, conclusions sont étalés, expliqués dans des mots simples mais précis. Pour quelqu’un qui, comme moi, n’est pas au fait du fonctionnement d’un réacteur nucléaire, cela est parfaitement compréhensible.

2 commentaires sur “Série • Chernobyl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s