Cosy mystery·Historique·Lectrice Charleston 2021

La malédiction de Satapur • Sujata Massey

L’année dernière, j’ai découvert via le catalogue des éditions Charleston le premier tome des enquêtes de Perveen Mistry et j’ai adoré l’univers, le contexte historique ainsi que le personnage. J’étais donc ravie de lire le second volet cette année en tant que Lectrice Charleston.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est resume.jpg

Inde, 1922. Perveen Mistry travaille dans le cabinet d’avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde. Un statut qui ne manque pas de faire débat, alors que seuls les hommes sont autorisés à plaider au tribunal… Mais quand une malédiction semble frapper la famille royale de Satapur, un petit État princier pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes), elle est la seule à pouvoir mener l’enquête. Le maharajah et son fils aîné sont morts l’un après l’autre dans des circonstances tragiques et les femmes de la famille se disputent le pouvoir sur le jeune prince héritier. Piégée dans le palais, Perveen Mistry se retrouve mêlée à des jeux de pouvoir dangereux. Entre jalousies anciennes et vendettas meurtrières, saura-t-elle protéger les enfants royaux ?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ce-que-jen-pene.jpg

Le premier tome des enquêtes de Perveen Mistry, Les veuves de Malabar Hill, avait été une excellente lecture en plus d’avoir été une lecture dépaysante et une plongée fascinante au cœur de l’Inde du début du XXe siècle. Retrouver cette héroïne avocate dans ce deuxième volet été un véritable plaisir car une nouvelle fois, l’autrice nous embarque dans un récit qui fait voyager. C’est dans l’état de Satapur qu’on retrouve Perveen, chargée par le gouvernement britannique de régler un conflit avec les deux maharanis du palais de Satapur concernant l’éducation du futur maharadjah.

Ce qu’elle va découvrir en arrivant au palais dépasse pourtant le cadre de sa mission de protectrice et va la mettre sur la piste d’un meurtre et d’un complot entouré de secrets de famille et de machinations politiques dont elle ne soupçonnait pas l’issue. C’est une enquête complexe mais très bien ficelée et menée avec professionnalisme par Perveen qui continue à démontrer au fil des tomes qu’elle est une avocate fiable, respectueuse et très attachante. C’est une héroïne que j’aime particulièrement pour son habilité de résoudre des enquêtes avec justesse et délicatesse.

L’autrice aborde, en parallèle de son intrigue, des thématiques sociétales passionnantes, telles que la condition et la place de la femme au début du XXe siècle en Inde, les relations entre hommes et femmes en Inde, les us et coutumes de ce peuple divisé en différentes castes et la politique du protectorat britannique. Les descriptions sont si visuelles que l’autrice a réussi à m’embarquer en quelques pages dans son univers dépaysant et j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette enquête addictive.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Si on pourrait classer les romans de Sujata Massey dans le genre du cosy mystery, c’est parce qu’il offre non seulement une enquête passionnante au cœur de l’Inde du XXe siècle mais un aperçu historique de l’Inde britannique et de ses us. Son récit est à la fois fascinant et passionnant ; tout comme Perveen, l’héroïne avocate attachante et fiable qui dirige ses enquêtes avec professionnalisme.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est je-recommande.png

Un commentaire sur “La malédiction de Satapur • Sujata Massey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s