Bande-dessinée - jeunesse

Les soeurs Grémillet, tome 2 : Les amours de Cassiopée • Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci

L’année dernière, j’ai adoré le premier tome de cette saga BD jeunesse, aux illustrations chatoyantes et sublimes. En librairie à la rentrée, j’ai découvert la sortie du tome 2 et je me suis empressée de me l’acheter pour continuer à découvrir les aventures des sœurs Grémillet.

Haut les cœurs ! Comme tous les étés, les sœurs Grémillet vont passer les vacances à la campagne chez leur grand-mère, sauf que cette année Cassiopée, la cadette, a le cœur brisé : Ulysse, son amoureux, est resté en ville. Elle ne peut même pas confier sa peine à ses sœurs qui ne comprendraient pas. Mais à leur arrivée dans le village, un autre prétendant l’attend : le bel Olivier. Il leur apprend qu’un mystérieux fantôme sonne les cloches de l’ancienne église pendant la nuit.

Cassiopée, rêveuse et amoureuse

Cassiopée est la sœur Grémillet que j’avais hâte de rencontrer ! Portée par le romantisme et la rêverie, très fleur bleue, elle m’est aussitôt apparue comme un personnage touchant. Douce et lumineuse, elle est aussi amoureuse et les vacances à la campagne vont mettre son cœur à rude épreuve. En effet, celui qu’elle aime est resté en ville et sans nouvelle de lui, elle se laisse envahir par le manque et la peine de cœur. Ses sœurs ne lui sont pas d’un grand soutien, l’une étant encore trop jeune et intéressée par les jeux, l’autre étant à ses yeux sans cœur et froide.

Des vacances aux airs de mystères

Comme si les vacances n’étaient pas déjà assez mouvementée, entre les escapades à travers champs et les après-midi après le bel Olivier, un mystère se profile à l’horizon. La cloche de la vieille abbaye abandonnée sonne la nuit… Pour les sœurs Grémillet, une nouvelle enquête démarre, à la recherche d’événements surnaturels ou bien tout simplement d’une raison logique à cet étrange phénomène.

Un deuxième tome entre aventures, tendresse et émotions

Ce deuxième volet demeure dans la même veine que le premier et m’a tout autant charmée, illustrant les relations complices et complexes de ce trio si différent et dévoilant un héritage familial rempli de secrets mais aussi d’amour. Cette bande dessinée respire l’été, la fraîcheur et la campagne. Des premiers amours au souvenirs d’une vie, on plonge dans une aventure où les émotions surgissent avec tendresse. Les illustrations sont envoutantes, lumineuses : on se sent propulsé à la campagne, dans les champs verdoyants ou sein de la maison chaleureuse et réconforte de la grand-mère Grémillet.

Une bande dessinée chatoyante, lumineuse qui nous plonge au cœur des pensées de Cassiopée, adolescente douce, amoureuse et rêveuse. Cette lecture m’a emmenée à la campagne avec délice, dans une histoire remplie de mystères, de féérie fantastique d’amour et de secrets.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s