Lectrice Charleston 2021

Lectrice Charleston 2021 • Une aventure qui se termine

J’ai reçu la semaine dernière ma dernière ENC en tant que Lectrice Charleston 2021 et c’est avec émotion que je termine cette folle aventure qui restera l’un de mes plus souvenirs de ce que j’ai créé avec ce blog et Instagram. J’avais donc à cœur de vous écrire un article sur le sujet.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Une lectrice Charleston, qu’est-ce que c’est ?

Depuis 2013, la maison d’édition Charleston sélectionne parmi des blogueuses ce qu’on appelle des lectrices Charleston. Au nombre de 10 en 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 (+ 10 lectrices Diva Romance) et 2018, elles étaient 15 en 2019 et 20 en 2020. Le cru 2021 s’élève également à 20 lectrices. Notre rôle ? On reçoit en avant-première les romans publiés par la maison d’édition puis on partage nos avis sur les différents réseaux sociaux et enseignes marchandes partenaires. On a également le privilège de voir fleurir quelques phrases de nos chroniques à l’intérieur des romans. On peut également être sollicitées pour nos avis sur les titres, les couvertures et interviewer des auteurs/autrices publiés chez Charleston. Comme le dit si bien la maison d’édition :

« Bref, elles participent pleinement à la création du livre et surtout, elles partagent leur passion : la lecture. »

20 lectrices, qui sont-elles ?

Depuis octobre 2020, j’ai participé à l’aventure aux côtés de vingt autres lectrices que je suivais déjà pour certaines et que j’ai découverte pour d’autres. On retrouve :

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

12 mois plus tard

L’aventure a réellement commencé en octobre 2020, un mois après avoir appris que j’étais sélectionnée, avec le roman Pachinko de Min Jin Lee, et ça été le début de quelques mois riche et intense ! En effet, être lectrice Charleston nécessite du temps et de la disponibilité. Les délais de lecture sont parfois courts, les romans à lire parfois denses et cela entraîne un rythme de lecture soutenu. Je sais que, de précédentes années, les lectrices avaient moins de lectures à faire ou bien à un rythme moins fourni mais au fur et à mesure que la maison d’édition grossit, le nombre de lecture s’intensifie également. Entre octobre 2020 et septembre 2021, j’ai eu à lire 31 romans mais n’en ai lu que 28 (3 abandons).

Concernant le format, bien qu’on reçoive quelques lectures sous forme papier, il faut impérativement lire en numérique (liseuse, tablette, peu importe) puisque la majorité des ENC arrivent sous ce format-là. De plus, elles arrivent au format PDF et cela n’a rien à voir avec les epub bien mis en forme. Pour ma part, c’est quelque chose qui ne m’a absolument pas dérangé car je lis énormément sur ma liseuse et c’est un support que j’adore.

Ce sont deux points qu’il me semblait important de rappeler pour celles qui ont envie de se lancer dans cette aventure ! Être lectrice Charleston, ce n’est pas recevoir gratuitement des livres d’une maison d’édition. C’est un engagement sur une année, durant laquelle les autres services de presse (si vous en recevez) passent au second plan et vos lectures plaisir sont repoussées. Mais à côté de cela, cette aventure procure un sentiment tellement gratifiant.

Découvrir des romans en avant-première, avoir la primeur de lecture et se laisser emporter par leurs histoires est incroyable. L’équipe est, de plus, aux petits soins et il n’est pas rare de recevoir des petits colis agrémentés de goodies absolument adorables ! J’ai découvert des comptes Instagram de lectrices que je ne connaissais pas et fait de belles rencontres virtuelles grâce à cette aventure. Cette année 2020/2021 est marquée par la Covid-19 et cela nous a empêché de nous retrouver, de rencontrer l’équipe Charleston mais je ne désespère pas de pouvoir le faire avant la fin de l’année !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Mes lectures coups de cœur

Je ne peux vous refaire un point sur toutes les lectures que j’ai faites, je vous invite à les retrouver dans l’onglet Autour des livres > Projets littéraires > Lectrice Charleston 2021 mais je ne résiste pas à vous parler de mes coup de cœur.

Première lecture de cette aventure et premier coup de cœur, Pachinko de Min Jin Lee est un roman incroyable, une fresque qui s’étire sur 80 ans d’Histoire coréenne et japonaise. L’autrice dépeint la misère dans laquelle vivent de nombreux coréens émigrés ayant fui la colonisation nippone et la pauvreté et aborde avec justesse et émotion la transmission, le pardon, le racisme tout en dressant le portrait de femmes fortes et inspirantes.

J’avais découvert Un jour en décembre depuis quelques jours quand j’ai commencé à lire Les deux vies de Lydia Bird qui m’a bouleversée. J’ai tout aimé dans cette histoire, du début à la fin et je l’ai lue d’une traite, presque en apnée. L’autrice a su écrire une histoire lumineuse et pleine d’espoir sur ce que la vie a de plus difficile à offrir mais également ce qu’elle a de plus beau.

Clarisse Sabard et moi, c’est une histoire d’amour qui dure depuis des années. Depuis la sortie des Lettres de Rose, que j’ai découvert l’année où ce roman a remporté le Prix du Livre Romantique. A la lumière de nos jours est selon moi le meilleur des romans de l’autrice. J’ai eu un véritable coup de cœur pour les héroïnes ambitieuses et fortes de ce récit, qui n’ont reculé devant aucun obstacle pour avancer malgré la guerre, les privations, les conventions ou bien les difficultés professionnelles. Portée par la délicieuse plume de Clarisse Sabard, cette histoire à la fois belle et tendre, bien que dramatique par moments, a su me cueillir et j’ai été véritablement touchée par cette finalité qui rend cette histoire si lumineuse.

Est-il utile de préciser que les romans historiques de Martha Hall Kelly sont de véritables pépites bouleversantes et incroyablement merveilleuses ? Le tournesol suit toujours la lumière du soleil est une fresque qui traite de la guerre de Sécession en l’abordant sous différents angles grâce à travers trois femmes admirables, courageuses et fortes. L’autrice dévoile un pan de l’Histoire américaine bercée par le racisme, l’esclavage et la guerre, du point de vue des propriétaires d’esclaves, d’abolitionnistes, d’infirmières de guerre ou encore d’esclave eux-mêmes. Ce roman est tout simplement inoubliable.

L’année dernière, j’ai découvert Les Rêves de Nos Mères, une lecture coup de cœur qui m’a transportée à la croisée de Downton Abbey et Peaky Blinders. Les cendres sous les coquelicots est un récit très riche, intense émotionnellement et si captivant qu’il se dévore. Impossible de rester insensible aux sorts des personnages, dont les destins sont liés et en danger à chaque instant, ou de ne pas avoir envie de les suivre dans cette guerre qu’ils mènent et vivent chacun à leur façon et de leur côté. L’écriture de l’autrice est détaillée, précise, rendant compte d’un travail de recherche historique qui m’a fascinée. Je ressors bouleversée par cette lecture coup de cœur, dont je ne cesse de penser depuis que je l’ai terminée.

Ce que murmure le vent a été un véritable coup de foudre, je l’ai dévoré en seulement quelques soirées tant j’ai eu envie de connaître les tenants et les aboutissements de l’histoire d’Anne ; et alors que je m’attendais à un banal voyage dans le temps, j’ai été plus que surprise par la finalité construite par l’autrice. L’atmosphère irlandaise est retranscrite à merveille et offre des moments de dépaysement délicieux, que ce soit sa culture, ses légendes, ses coutumes ou ses paysages envoutants. Au cœur d’un contexte historique détaillé et fascinant, la romance est douce et a su m’émouvoir à chaque instant de lecture.

Tout ce que le cœur n’oublie jamais est l’une de mes plus belles lectures de Lectrice Charleston parce qu’il renferme l’histoire parfaite qui sait me toucher : un récit qui entremêle passion et devoir, romanesque et Histoire. Si ce roman m’a autant bouleversée, c’est parce qu’il m’a rappelé des récits comme Le Lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux qui rendent notamment hommage à tous ceux qui ont tenté de sauver des individus de la mort et des camps mais qui illumine également des aspects et des destins de l’Histoire qui demeurent enfouis après des années. Celui d’Alina est aussi incroyable que déchirant, notamment parce qu’il est inspiré de l’histoire familiale de l’autrice, et j’en ai eu des frissons durant toute ma lecture. Ce récit est tout simplement poignant.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Cette année de Lectrice Charleston 2021 s’est terminée pour moi au mois de septembre, avec le recrutement des Lectrices Charleston 2022 et je vous invite à aller les découvrir dans leur aventure. Je garde un souvenir mémorable des échanges avec les équipes Charleston, de cette opportunité qu’elles m’ont offerte en me permettant d’approcher au plus près cette maison d’édition que j’aime tant. Qui dit lectrice un jour, dit lectrice toujours, je n’ai pas fini de lire du Charleston !

Un commentaire sur “Lectrice Charleston 2021 • Une aventure qui se termine

  1. vraiment un chouette article, et une belle année, contente d’avoir pu te rencontrer à Paris lors de l’événement Charleston, je ne sais pas si tu le seras, mais je serai présente le samedi 11 décembre également, belle soirée, Anouk 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s