Comédie de Noël

Les tortues ne fêtent pas Noël sous la neige • Sophie Jomain

De Sophie Jomain, je ne pourrais jamais oublier Quand la nuit devient jour, l’un des plus romans que j’ai lu lire sur le sujet qu’il traite. Grâce à mon année de Lectrice Charleston 2021, j’ai eu l’occasion de pouvoir la relire deux fois : au printemps avec son roman contemporain et cet automne, avec sa comédie romantique de Noël.

Rosalie Ernst est formelle, les tortues ne fêtent pas Noël sous la neige. Adieu marrons chauds, bredele et paysages enneigés, ici c’est cocotiers, sable fin et riches propriétaires blasés. Saint-Barthélemy c’est 24 km² perdus au milieu des Caraïbes, l’île de tous les possibles et des rencontres les plus inattendues.

Direction les petites Antilles !

Voilà une comédie romantique de Noël surprenante qui fait voyager puisqu’elle se déroule à Saint Barthélémy ! Un endroit paradisiaque où les plages s’étirent entre sable fin et eau turquoise. Difficile de s’imaginer fêter Noël dans un endroit qui paraît si estival, surtout quand on est alsacienne et habituée à la neige, au bredeles, au marché de Noël entouré de houx et serti de vin chaud. Et pourtant, c’est bien là que nous emmène Sophie Jomain, à la rencontre de Rosalie Ernst.

Rosalie, aussi pétillante qu’attachante

La jeune femme a tout quitté, son job dans un grand hôtel de luxe, son Alsace natale, son petit ami et sa famille pour rejoindre cette île des Caraïbes. Si elle y habite depuis plus de dix mois, c’est pourtant son premier Noël seule, à des milliers de kilomètres de ce qui autrefois représentait les fêtes de fin d’année pour elle. Elle n’a pas le blues mais n’arrive simplement pas à se mettre dans l’ambiance, au cœur de ce paysage si différent.

Et ce n’est pas son odieuse patronne qui va lui permettre de mettre un peu de magie dans son quotidien. Chargée de vérifier que les villas de propriétaire de l’île sont aussi prêtes que possible pour les accueillir, elle est dirigée par un tyran qu’elle ne supporte plus. Alors lorsqu’elle croise sur sa route un père Noël peu commun, accompagné de deux petits lutins, elle fait un vœu qui va complètement chambouler sa vie, sans qu’elle n’y croie vraiment.

Quand la magie rime avec Saint-Barthélémy

Si les premières pages m’ont donné la sensation d’entrer dans un roman plus léger et feel-good que la précédente comédie romantique de Noël de Sophie Jomain, j’ai fini par comprendre que des réflexions plus profondes se cachaient plus loin et transformaient ce récit en une histoire à la fois touchante et féérique. Parce qu’elle nous force à croire en nous, à faire confiance à la vie et dans les rencontres que celle-ci met sur notre chemin, et à s’autoriser à rêver, tout simplement. Une nouvelle fois, l’autrice a su me captiver et m’emporter.

Une comédie romantique de Noël qui bouscules les habitudes, puisqu’ifaut s’imaginer fêter les fêtes de fin d’année sous les tropiques, avec 35 degrés affichés au thermomètre. L’expérience est chouette, l’héroïne pétillante et attachante. Sophie Jomain a réussi à m’emporter une nouvelle fois avec elle dans sa comédie, même si elle ne détrône selon moi pas Les étoiles brillent plus fort en hiver.

Un commentaire sur “Les tortues ne fêtent pas Noël sous la neige • Sophie Jomain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s