Historique

Le voyage • Diana Gabaldon

Cette saga est devenue l’une de mes incontournables, j’attends avec impatience le moment où je vais me plonger dans un nouveau tome et voyager aux côtés de Claire et Jamie. J’ai profité de quelques jours de vacances à l’automne dernier pour lire le troisième tome.

Vingt ans après avoir été inexplicablement ramenée en plein cœur du XVIIIe siècle, dans une Écosse à feu et à sang qui luttait pour son indépendance contre l’éternel ennemi anglais, Claire Randall n’est jamais parvenue à oublier Jamie Fraser. Les années qu’elle a vécues à ses côtés demeurent pour toujours gravées dans sa mémoire. Aussi, apprenant qu’il a survécu, elle voyage de nouveau dans le temps et retourne dans ce passé chargé de souvenirs et d’émotions, prête à braver tous les dangers pour tenter l’impossible : retrouver Jamie.

Vingt ans plus tard…

Vingt ans sont passés depuis que Claire est repassée à travers les pierres de Craig Na Dun et sa vie n’aurait pas pu être plus différente de ce qu’elle avait autrefois espéré avec l’homme qu’elle aime… On est en 1968, et tandis que Claire est en Écosse avec sa fille Brianna, elle décide de lui révéler sa véritable identité au sujet de son père ainsi que toute l’histoire qui entoure cette grossesse. Grâce à Roger, qui n’était qu’un petit garçon à l’époque et se trouve aujourd’hui être historien, les deux femmes vont plonger dans les Highlands de 1745 pour découvrir ce qui est arrivé à Jamie après le départ de Claire.

Nouvelle aventure et nouveaux horizons

Ce troisième tome s’éloigne des lignes conductrices avec lesquelles les deux premiers s’étaient tissés. En effet, il n’est plus question d’Écosse et de combats pour la liberté. Claire et Jamie embarque direction les Caraïbes, où différents paysages se dessinent et différentes cultures se pratiquent. Les descriptions de Diana Gabaldon font de chacun des romans des récits d’une incroyable richesse et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Ayant regardé la saison trois de la série au préalable, j’avais en tête beaucoup de scènes qui se déroulent dans le roman mais la force des mots de l’autrice permet de s’immerge encore davantage dans la visualisation.

Coup de cœur pour ce troisième tome

Il me faut généralement peu de temps pour me sentir pleinement embarquée quand je commence un tome d’Outlander. L’alchimie de Claire et Jamie, les descriptions immersives de Diana Gabaldon, le contexte historique passionnant sont des éléments qui ne font qu’aiguiser davantage mon enthousiasme. Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce troisième tome, c’est le virage que prenne Claire et Jamie en s’éloignant de l’Écosse. Ils ont changé, ils ont vieilli et ont vécu des choses en 20 ans qui ne s’expliquent pas en deux pages et j’ai aimé que l’autrice prenne le temps de nous les présenter à nouveau. J’appréhendais de me sentir moins passionnée puisque c’est pour cela que j’avais démarré la saga au départ mais finalement c’est tout le contraire.

Ce troisième tome a détrôné dans mon cœur les deux précédents. Différent par bien des aspects, Diana Gabaldon laisse l’Écosse et entraîne Claire et Jamie aux Caraïbes pour une nouvelle aventure qui m’a une fois de plus complètement embarquée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s