Feel-good book

La villa des petits bonheurs • Lucy Diamond

Depuis deux ans, je me régale à chaque lecture d’un roman de Lucy Diamond. Elle me rappelle Jenny Colgan et ses histoires feel-good. Cette année, j’ai découvert sa dernière parution en lecture commune avec Alexandra, Marine et Clara.

SeaView House, la charmante et quelque peu surprenante villa du 11 Dukes Square à Brighton accueille des locataires de passage, qui semblent y échouer avec la marée… Rosa a fui Londres, son travail très bien payé dans la pub et ses tailleurs stricts pour venir se perdre dans ce petit village du sud de l’Angleterre et trimer chaque jour dans une cuisine surchauffée. Charlotte tente de se noyer dans le travail, la nourriture et les corvées ménagères pour oublier le décès brutal de sa petite fille. Géorgie a suivi avec excitation son petit-ami, muté sur le bord de mer. Alors que les nouvelles locataires s’installent, elles ne se doutent pas des petits bonheurs et des grandes rencontres qui les attendent une fois le pas de la porte franchi…

Bienvenue à SeaView House

Et si une maison ordinaire sur la côte de Brighton renfermait le pouvoir du bonheur pour ses locataires ? C’est ce que Georgie, Charlotte et Nina vont découvrir en emménageant dans cette demeure divisée en appartement. Très différentes toutes les trois, elles vont être réunies un peu par hasard dans la gestion des épreuves qui bouleversent leurs vies. Ainsi, que ce soit Rosa et l’immense déception amoureuse qui la conduite à se couper de sa vie pour se retrancher à Brighton, Charlotte et l’inimaginable deuil qu’elle vit ou encore Georgie, qui doit composer avec son petit-ami et sa nouvelle carrière, leurs personnalités les démarquent mais également ce qu’elles traversent. Ce trio attachant est donc le point fort de cette histoire, de laquelle se dégage un fort sentiment de solidarité, de sororité et d’amitié.

Un décor apaisant, une ambiance délicieuse

Si ce roman donne autant envie de poser ses valises à SeaView House aux côtés de Rosa, Charlotte et Georgie, c’est aussi grâce à au décor dans lequel nous plonge l’autrice. Au fil des pages et des descriptions, on se croirait à Brighton. On sentirait presque le vent, l’air pur marin et le sable sous nos pieds en longeant la plage mais aussi les odeurs de fish and chips. On visualise aisément les petites boutiques qui bordent la côte, les cafés et restaurants. Une chose est sûre, Lucy Diamond n’a pas son pareil pour l’immersion ! En parallèle, c’est une histoire aux thématiques profondes mêlée à une atmosphère feel-good : les changements de vie, le deuil, la reconstruction mais aussi l’amour, l’amitié, la vie.

Quel bonheur de découvrir des personnalités aussi attachantes dans une histoire où la sororité et l’amitié s’invitent de façon aussi délicieuse. Ce roman est une histoire adorable, elle se dévore et en même temps, on a envie d’y entrer pour ne jamais quitter ce trio de femmes inspirantes.

Un commentaire sur “La villa des petits bonheurs • Lucy Diamond

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s