Contemporain

Au petit bonheur la chance ! • Aurélie Valognes

28217122_1021999104607688_859907543_o.jpg

Une des auteures dont j’attends les parutions avec beaucoup d’impatience. Mon coup de cœur il y a deux pour Nos adorables belles-filles grandement contribué à ce que j’apprécie le travail d’Aurélie Valognes. Depuis, je suis au rendez-vous et encore cette année. Merci à Mazarine pour l’envoi de ce roman.

RESUME-01 - Copie

Jean 6 ans , se retrouve confié à sa grand-mère, lors de la séparation de ses parents, en 1968. Sa mère part à Paris pour trouver un emploi et reviendra le chercher. Il se retrouve chez mémé Lucette, et une formidable histoire d’amour va se dérouler entre ces deux êtres qui vont apprendre à se connaître, à cohabiter et à s’aimer.

CE QUE JEN PENSE-01-01 - Copie

Il y a des auteurs qu’on aime découvrir chaque année sans se lasser. Aurélie Valognes en fait partie et chaque année, c’est un bonheur de redécouvrir sa plume et son univers. Avec son dernier-né, elle décide de nous immerger dans les années 60 en Normandie, à Granville. C’est l’histoire de Jean, un petit garçon de 6 ans, brusquement réveillé un matin par sa maman, qui débarque chez Mémé Lucette. Abandonné sans en connaître la raison, il va grandir aux côtés de sa grand-mère, sa tante et ses cousins, tout en restant dans l’attente du retour de sa maman.

Ce qui m’a émue dès le départ, c’est la relation entre Lucette et Jean qui va se créer au fil des années. Ils vont apprendre à se connaître, à s’apprivoiser à leur manière et avec le temps jusqu’à devenir inséparables. Ils s’apportent mutuellement ce qui manque à l’autre et deviennent complémentaires. Jean insuffle joie et insouciance à Lucette tandis qu’elle lui apporte calme et réflexion, lui apprenant la vie à la campagne. Cette relation intergénérationnelle est bouleversante, aussi émouvante que tendre, et pourtant toute en simplicité. D’autres personnages vont graviter autour de Jean, tel qu’Anita, Lucien, Françoise et ses cousins, Thierry, chacun lui amenant à sa manière un peu plus de bonheur et un peu plus de gaieté dans son quotidien.

C’est là le grand talent de l’auteur : nous plonger dans le destin de ses personnages avec une plume fluide, simple et agréable à lire. Ce roman respire la joie de vivre malgré les moments tristes mais comme le signale si bien l’auteure, rien n’est ni tout blanc ni tout noir. Accompagné de sujets profonds tels que l’après-guerre et la rancune allemande, les révolutions de Mai 68, la condition de la femme dans les années 70, Au petit bonheur la chance ! vient traiter de la famille, de l’enfance et de la vieillesse. C’est non seulement un hommage aux grands-mères courageuses mais également aux femmes en quête de liberté, aux enfants abandonnés, à toutes les générations qui s’entrechoquent.

SEPARATEUR-01

Encore une fois, Aurélie Valognes a su m’emporter et me faire dévorer ces 360 pages en quelques heures seulement. C’est un récit réaliste, ancré dans la réalité qui s’inspire de l’histoire de sa famille, à une époque de grands bouleversements. Pourtant, le bonheur survient toujours au bout du chemin et c’est ce que l’histoire de Jean nous fait comprendre.

EXCELLENTE LECTURE-01 - Copie

10 commentaires sur “Au petit bonheur la chance ! • Aurélie Valognes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s