Manga

Le bateau de Thésée, 1 • Toshiya Higashimoto

J’ai lu des mangas quand j’étais adolescente mais j’ai complètement délaissé le genre au fil des années. C’est avec le manga Arte que je l’ai redécouvert et j’ai suivi quelques recommandations pour m’aiguiller dans mes lectures. Le bateau de Thésée m’a été chaudement recommandé par Marie-Anne.

Tokyo, de nos jours… la vie d’un père bascule lorsque sa femme meurt lors de l’accouchement de leur enfant. Face à sa vie et perturbé, le père part à Hokkaido, terrain de son enfance. Mais alors qu’il retrouve les traces de son passé familial, on apprend que son propre père fut un criminel responsable d’un massacre à Hokkaido. Un mystère entoure cette histoire, qu’il se défie de résoudre. Thriller « temporel », le manga offre une jolie construction en miroir, entre présent et passé.

Être père sans modèle

Shin, le héros de ce manga, s’apprête à devenir père mais ce nouveau rôle le remplit d’interrogations, lui qui n’en a jamais eu. En effet, le sien est en prison depuis des années, accusé d’avoir empoisonné vingt-unes personnes, dont seize enfants, dans l’école de leur village. A l’époque des faits, Shin n’était pas encore né et n’a alors jamais pu rencontrer son père ni n’a connu de figure paternelle. A la naissance de sa fille, c’est une multitude de questions qui le submerge et un besoin de lever le voile sur l’affaire qui les a séparés pour trouver sa place auprès de sa fille.

Un drame aux répercussions multiples

Bien que n’ayant jamais connu son père, sa vie a depuis toujours été marquée par les remarques et les douloureux rappels à cet événement. Toute sa vie a tourné autour de ce drame et la honte dans laquelle cet homme a plongé sa famille n’a eu de cesse d’avoir des répercussions sur la vie de Shin. Pourtant, quelles preuves accablent vraiment cet homme ? Et s’il était innocent ? Shin, en quête de réponses, décide de se rendre sur les lieux, dans le village où a eu lieu le massacre. Lorsqu’une brume l’entoure soudainement, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver en 1989, année à laquelle le meurtre s’est produit.

Un premier tome très intriguant

J’ai été captivée dès le départ, dès les premières pages. L’auteur nous immerge aussitôt dans l’intrigue, sans faire de suspens sur ce qui va se dérouler dans cette saga et cela m’a beaucoup plu. On ne tergiverse pas sur mille hypothèses puisque, projeté en 1989, on va revivre l’année et les faits, ce qui n’a fait que me happer davantage dans l’histoire. Malgré tout, l’intrigue demeure énigmatique et il me tarde déjà de continuer à découvrir les différents tomes pour découvrir le fin mot de l’histoire.

Ce premier tome m’a captivée dès les premières pages et je sens que je vais dévorer chacun des tomes les uns après les autres sans pouvoir m’arrêter. L’histoire de Shin est touchante et on sent toute l’émotion dans son besoin de lever le voile sur le massacre pour lequel son père a été condamné.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s