Contemporain

Le ciel est à nous • Luke Allnutt

30711809_1052440524896879_7676970204391276544_n.jpg

Un colis surprise et une citation de Lori Nelson Spielman : de quoi me mettre l’eau à la bouche quand Benoît m’a proposé cette réception mystère. Merci Le Cherche-Midi pour cet lecture que j’ai beaucoup apprécié.

Résumé-01

Rob Coates vit en Cornouailles et partage son existence solitaire entre l’alcool et les aventures d’un soir. La brume ne se lève que lors de ses promenades aux airs de pèlerinages : Rob retourne sur les lieux où il a emmené son jeune fils Jack. Il prend alors des photos panoramiques qu’il poste sur son site, baptisé « Le ciel est à nous ». Derrière ces rares moments de grâce se dévoile, par instantanés, ce que cache la détresse de Rob : l’amour avec Anna, son ex-femme, la réussite professionnelle, un fils chéri, leur complicité partagée. Et puis le drame, et un champ de ruines. Rob fait de son mieux pour se détruire à petit feu, mais une découverte va le forcer à se remettre en question. Il lui faudra revenir aux sources de sa peine et projeter une lumière nouvelle sur son histoire.
Au-delà du chagrin et de la culpabilité, pourra-t-il trouver la paix et se réconcilier avec le monde ?

Ce que j'en pense-01

Qu’est-on prêt à faire pour ses enfants ? Pour les gens qu’on aime de tout notre cœur ? Lorsque Rob apprend que la vie de son petit garçon de huit ans est condamnée, l’univers s’effondre sous ses pieds et ceux de sa compagne, Anna. Perdre un enfant est certainement un des deuils, une des pertes les plus lourdes et également celle qui me touche le plus. Alors face au destin de Jack, il a été très difficile pour moi de rester insensible.

Lorsque les premiers traitements ont échoué, les remords et la souffrance ont envahi la vie de Rob et Anna. Si on peut difficilement se mettre à la place du couple, on peut aisément imaginer la douleur. L’impuissance, la douloureuse paralysie de ces parents qui ne peuvent rien pour sauver leur progéniture, le chagrin, la colère, l’inquiétude. Mais également l’amour, la force et le courage. Autant de sentiments retranscrit avec beaucoup de justesse au cœur de cette histoire. Car si l’on se concentre sur la perte de Jack, le centre de ce roman n’en demeure pas moins ce couple fragilisé.

Ce n’est pas un roman facile à lire, pourtant il est lumineux et serti de personnages attachants, réalistes, humains, brisés, complètement imparfaits. Que ce soit Anna ou Rob, leurs erreurs ne les définissent pas mais elles font parties intégrantes de leurs vies. C’est là la puissance de ce récit : cette recherche de pardon, cette culpabilité qui va ronger Rob jusqu’à le détruire. Le tout, sans être larmoyant ni jamais tomber dans le pathos. Le condensé est poignant et bouleversant.

Séprateur-01

La perte d’un enfant est sans aucun doute l’un des drames les plus terribles qui puissent survenir dans un couple. Pour Anna et Rob, ils vont faire face à la colère, l’impuissance, le chagrin afin de traverser le long travail de deuil. La plume délicate et sensible de Luke Allnutt a écrit ici un récit poignant et très réaliste.

Très bonne lecture-01

3 commentaires sur “Le ciel est à nous • Luke Allnutt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s