Contemporain·Lectrice Charleston 2021

Ainsi gèlent les bulles de savon • Marie Vareille

Le dernier roman de Marie Vareille a été une si belle lecture qu’il me tardait de retrouver sa plume. Bien qu’elle ait entre temps écrit un roman young adult, j’étais impatiente de découvrir cette histoire contemporaine.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est resume.jpg

« Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j’ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces. Puisses-tu un jour me pardonner. »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ce-que-jen-pene.jpg

La dernière fois que j’ai lu un roman de Marie Vareille, c’était La vie rêvée des chaussettes orphelines et j’avais été complètement charmée par l’histoire, par la plume de l’autrice et également très surprise par la tournure de l’intrigue. Ainsi gèlent les bulles de savon a su tout autant me surprendre et m’émouvoir. C’est une pépite qui m’a cueillie tout doucement et m’a fait ressentir mille émotions. J’ai vécu mille sentiments aux côtés de Claire, Eva et Océane, les trois héroïnes de cette histoire.

La beauté de cette histoire, c’est de ne pas savoir où elle va. C’est se laisser entraîner par les aventures indonésiennes d’une globe-trotteuse, par la douleur d’une mère qui a abandonné son bébé à six semaines, d’une femme en quête de liberté. C’est se laisser bercer par les doutes et les peurs d’une adolescente dont la confiance en soi a été trop souvent abîmée, utilisée et qui navigue entre deux eaux, sans savoir où aller. C’est aussi se laisser attendrir par la grossesse d’une future mère mais bouleverser par sa douleur, ses difficultés et sa douloureuse acceptation d’une dépression post-partum.

Cette histoire, c’est un récit authentique, sincère, chaleureux et profondément humain au cœur duquel s’alternent différents points de vue pour que, tout doucement, s’imbriquent les nœuds d’une intrigue tendre à laquelle on ne s’attend pas et dans laquelle s’entremêlent des sujets tels que la maternité, le deuil, l’amour, l’amitié, le doute, l’abandon, le pardon, la culpabilité, la dépression, et tant d’autres. Malgré ces aspects, c’est un récit lumineux et aussi doux qu’une bulle de savon.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Difficile de rester insensible face à ce récit tendre, lumineux et profondément humain. J’ai ressenti tant d’émotions en découvrant les vies de Claire, d’Océane et Eva, en suivant leurs parcours et leurs vies, en m’imprégnant de leurs passés, de leurs douleurs et de leurs doutes. J’ai eu le sentiment de partager leurs peines durant quelques pages et je ne les oublierai pas de sitôt.

2 commentaires sur “Ainsi gèlent les bulles de savon • Marie Vareille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s