Historique·Romance

Les échos du souvenir • Tamara McKinley

Chacun des romans de Tamara McKinley a une place particulière dans mon cœur, depuis ma découverte de L’île aux mille couleurs. J’aime en lire un par an, même si sa créativité est bien plus rapide que mes lectures. Merci aux éditions L’Archipel et à NetGalley qui m’ont permis de découvrir sa nouveauté 2020 !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est resume.jpg

1936. À peine arrivée à Paris, la Ville Lumière apparaît à Annabelle Blake, jeune infi rmière contrainte de fuir Londres, comme la cité de tous les possibles. Elle y fait la connaissance d’Étienne, poète en devenir, et de Henri, peintre en quête de reconnaissance. Ensemble, ils passent leurs journées à flirter et à prendre du bon temps. Mais ce Paris bohème n’est pas qu’une fête, d’autant que la guerre civile menace en Espagne… Deux décennies plus tard, suivant les pas de sa mère, Eugénie, une artiste prometteuse, tombe amoureuse de la capitale sitôt arrivée gare de Lyon. Mais elle ne se doute pas des secrets que son séjour va faire surgir…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ce-que-jen-pene.jpg

Les romances historiques qui invitent au voyage de Tamara McKinley font partie de mes péchés mignons de lecture. Dans ce nouveau récit, l’autrice nous entraîne en 1936, alors qu’Annabelle, l’héroïne principale, est contrainte de quitter l’Angleterre où elle ne peut plus exercer son métier d’infirmière pour rejoindre sa tante en France. Au cœur du Paris bohème des années 30, elle va faire la rencontre d’artistes et pénétrer dans le monde de l’art. Cet aspect prend d’ailleurs une place assez importante, du fait de deux personnages, Henri et Etienne avec lesquels Annabelle va entretenir une belle histoire d’amour pour l’un et une amitié en dents de scie pour l’autre.

L’Histoire étant ce qu’elle est, en 1936, c’est l’Espagne qui est en proie à la guerre et le trio va prendre la décision de rejoindre les combats. Pour la jeune femme, c’est aussi l’occasion de redevenir infirmière en intégrant les rangs des infirmières de guerre. Malheureusement, la guerre restant la guerre, elle entraîne bien souvent son lot de drames et Annabelle va devoir y faire face… J’ai énormément aimé le fait qu’on ne se concentre pas sur la montée du second conflit mondial mais davantage sur la guerre civile espagnole, sur laquelle je n’ai finalement pas lu beaucoup d’ouvrages.

Les descriptions sont à la fois immersives et visuelles, ce qui garantit une plongée dans l’horreur des combats, des bombardements et de la vie quotidienne des habitants espagnols contraints d’abandonner leurs maisons, leurs villages pour fuir. Si l’aspect romance est très largement développé, cela ne m’a nullement gêné car je sais que c’est aussi une part importante des romans de Tamara McKinley. De plus, l’autrice a contrarié son histoire d’amour avec l’Histoire, les tragédies et la guerre, ce qui amène une petite dose de suspens.

Ce roman m’a agréablement surprise sur plusieurs points, malgré des schémas propres aux habitudes de l’autrice. Le récit ne se déroule ni en Australie ni en Angleterre où elle nous emmène de façon assez générale. La galerie de personnages est aussi extrêmement généreuse, avec des personnages secondaires aussi attachants et intéressants que les personnages principaux, rendant de ce fait le récit assez riche. Ce fut une très belle découverte, une histoire qui m’a tant captivée du début à la fin que je n’ai vu les pages se tourner.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Quel récit entraînant ! Une nouvelle fois, Tamara McKinley a su construire une histoire d’amour contrariée par l’Histoire, par la guerre en nous emportant dans une fresque historique captivante, en plein cœur de la guerre civile espagnole.

Un commentaire sur “Les échos du souvenir • Tamara McKinley

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s