Historique·Lectrice Charleston 2021

Ce que murmure le vent • Amy Harmon

Je me suis plongée dans ce roman en sachant pertinemment que je l’aimerais mais je ne pensais pas qu’il me bouleverserait autant. Je le lisais à une période où la lecture n’était pas en premier plan et j’avais très peur de ne pas lui accorder autant de temps que je l’espérais. Toutes comptes faits, une fois commencé il m’a été impossible de le lâcher.

Aujourd’hui romancière à succès, Anne a grandi avec les souvenirs d’Irlande de son grand-père Eoin. Alors que celui-lui a toujours refusé de l’y emmener, il lui fait promettre de répandre ses cendres sur le lac de Lough Gill. Émue de découvrir la terre de ses ancêtres, Anne est aussi intriguée par les photos de famille qu’Eoin lui a dévoilées peu avant sa mort. Pourquoi a-t-il attendu si longtemps pour lui montrer Annie, cette arrière-grand-mère avec laquelle elle partage une ressemblance troublante ? Sur le lac, tout se précipite : entourée soudain par la brume, Anne se retrouve à l’eau. À son réveil, la situation est aussi folle qu’évidente : elle a été projetée en 1921, et ce petit garçon persuadé qu’elle est sa mère n’est autre qu’Eoin. Recueillie par Thomas Smith, le médecin qui élève ce dernier, Anne découvre un pays déchiré par la Guerre d’indépendance, au plus près du danger, mais aussi de l’amour… Retrouvera-t-elle un jour la vie qui était la sienne ?

Un roman pour les fans d’Outlander

Les adorateurs de la saga Outlander trouveront dans ce roman leur bonheur, tout comme les passionnés d’Histoire, d’Irlande et de voyage dans le passé. Les similitudes avec la célèbre saga de Diana Gabaldon s’arrêtent à cet aspect de fantasy puisqu’Amy Harmon nous plonge dans l’Irlande du début du XXe siècle. Anne Gallagher, héroïne du récit, débarque dans ce pays suite au décès de son grand-père Eoin Gallagher et s’apprête à répandre ses cendres dans le Lough Gill, lorsqu’une brume l’enveloppe et la propulse en 1921.

S’intégrer au XXe siècle quand on arrive du XXIe !

Au cœur de cette époque, loin de chez elle, les regards qui se tournent vers elle sont suspicieux, atterrés pour certains, dubitatifs pour d’autres. En effet, elle ressemble trait pour trait à son arrière-grand-mère, elle-même nommée Anne Gallagher. Si cela ne semble pas déranger le petit Eoin du haut de ses six ans, qui s’avère être en réalité le grand-père de l’héroïne, pour Thomas Smith, le doute est permis. La jeune femme se retrouve alors dans une impasse déstabilisante, projetée à une époque où la guerre pour la liberté de l’Irlande fait ravage, une guerre dont elle peut en réciter les moindres détails et dates historiques pour l’avoir étudié… Comment prendre l’identité du passé quand on sait autant de choses sur le futur ?

A la fois bouleversant et passionnant

Ce roman a été un véritable coup de foudre, je l’ai dévoré en seulement quelques soirées tant j’ai eu envie de connaître les tenants et les aboutissements de l’histoire d’Anne ; et alors que je m’attendais à un banal voyage dans le temps, j’ai été plus que surprise par la finalité construite par l’autrice. L’atmosphère irlandaise est retranscrite à merveille et offre des moments de dépaysement délicieux, que ce soit sa culture, ses légendes, ses coutumes ou ses paysages envoutants. Au cœur d’un contexte historique détaillé et fascinant, la romance est douce et a su m’émouvoir à chaque instant de lecture.

Coup de cœur pour ce roman aussi dépaysant qu’envoutant, qui m’a transportée dans l’Irlande rurale du début du XXe siècle. Que ce soit le contexte historique foisonnant et fascinant, la douce romance qui se tisse entre les lignes ou encore l’aspect de fantasy qui permet ce voyage dans le passé, je suis complètement tombée sous le charme de l’héroïne de ce récit et de son histoire.

Publicité

Un commentaire sur “Ce que murmure le vent • Amy Harmon

  1. J’ai immédiatement pensé à Outlander en lisant la 4ème de couverture ! Je suis intriguée par l’atmosphère et surtout l’histoire irlandaise ! Ce roman me tente bien et je suis contente de lire ton avis très positif à son sujet. La couverture est, en plus, magnifique !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s