Contemporain

Le cirque des merveilles • Elizabeth MacNeal

J’ai découvert Elizabeth MacNeal en 2020 avec La fabrique de poupées qui avait été l’une de mes meilleures lectures de l’année. Depuis sa sortie en VO, son deuxième roman trônait en haut de ma wish-list et il me tardait de voir sa parution française.

Angleterre, 1866. Nell vit rejetée de tous à cause des taches de naissance qui constellent son corps. Lorsque le Cirque des Merveilles de Jasper Jupiter plante son chapiteau non loin de chez elle, son existence bascule : son père la vend au propriétaire comme nouveau phénomène de foire. Contre toute attente, la jeune fille voit son horizon s’élargir. Elle se lie d’amitié avec les autres artistes et se prend d’affection pour Toby, le « photographiste ». Elle qui n’a connu que l’obscurité entre enfin dans la lumière et c’est un véritable triomphe. Mais que lui arrivera-t-il le jour où son succès menacera d’éclipser celui de l’homme qui l’a achetée ?

L’ascension d’une personnalité rejetée puis adulée

Nellie est née la peau couverte de tâches de naissance, à l’image d’un léopard. Dans son village, elle est considérée depuis toujours comme une difformité, ce qui lui a valu d’être moquée, humiliée et rejetée par ces habitants. Lorsque le cirque itinérant de Jasper Jupiter s’installe près de chez elle et sa famille pour y faire quelques représentations, son père n’hésite pas à la vendre au patron contre quelques livres et la liberté de ne plus s’occuper de cette enfant qu’il rejette depuis la naissance et qu’il considère comme responsable de la mort de sa femme. Condamnée à suivre la troupe du Cirque des Merveilles contre son gré, Nellie voit sa vie basculer mais Jasper nourrit de grandes ambitions pour la jeune femme et rêve déjà de la gloire qu’elle va apporter à son entreprise, certain qu’elle y sera aussi à son aise que ses précédentes recrues.

Un cirque aux liens complexes

En pénétrant au sein de la troupe de Jasper Jupiter, c’est une foule de personnages hauts en couleur et originaux que l’on rencontre et découvre, unis à la manière d’une famille. S’ils sont liés ensemble par leur appartenance au cirque, ils viennent tous d’horizons différents et partagent la même douleur du rejet dans leur précédente vie. Considérés comme des personnages de foire, voire des monstres dans le quotidien, ils sont pourtant adulés lorsque sur scène toute leur différence les transforme en magnificence au cœur de leurs numéros. C’est ce que Nellie va y découvrir, tiraillée entre le despotique et sournois Jasper, obnubilé par son ambition et son amour pour le cirque, et son frère, le timide Tobias, traumatisé par ses combats durant la guerre de Crimée.

Une histoire d’amitié et de fraternité

Au fil des chapitres, une tension permanente s’installe, au cœur de descriptions immersives, entre mensonges et fascination, rêves et cauchemars, illusions et trahisons. Elizabeth MacNeal n’a pas son pareil pour retranscrire des ambiances particulières, dans lesquelles on se plonge sans hésiter, agrémentant son récit des thématiques propres aux apparences, à la façon dont tout peut s’écrouler en un claquement de doigt. Si ce roman est une nouvelle fois une plongée dans une histoire envoutante et presque mystique, c’est également une magnifique histoire d’amitié qui se dessine. Nellie va rencontrer la gloire mais aussi la peur, l’échec, la solidarité et l’amitié et prendre peu à peu conscience que sa différence est davantage une force qu’une faiblesse.

Une lecture fascinante, à l’image de ce qui avait fait le succès de La fabrique de poupées : une quête obsessionnelle pour la gloire, une ambiance envoutante et ensorcelante, une aventure humaine riche et fraternelle font de ce roman un récit hypnotisant qui m’a happée du début à la fin.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s