Romance

6 ans • Elle Seveno

110318199_286809122533686_586341711337102848_n

J’avais envie de légèreté, d’une romance sans prise de tête pour accompagner mes vacances et c’est pour cela que je me suis tournée vers 6 ans d’Elle Seveno. Un grand merci aux éditions Hugo & cie qui me l’ont envoyé.

résumé

6 ans séparent Victoria et Raphaël… 6 ans d’écart qui ont suffit, lorsqu’elle était adolescente, à ce que Victoria ne se rende jamais compte de l’amour que lui portait le jeune Raphaël et n’ait d’yeux que pour son grand frère bien plus attirant. 6 ans sans se voir depuis que Victoria a quitté la ville du jour au lendemain avec sa famille, laissant celui dont elle était la baby-sitter désespérée. Quand Victoria revient, des années plus tard, il ne faut que 6 secondes à Raphaël pour tomber de nouveau amoureux d’elle. Sauf qu’il n’est plus un enfant, et compte bien le lui prouver. Raphaël, accro aux sensations fortes et aux sports extrêmes pourrait bien pousser Victoria toujours un peu plus loin dans ses retranchements… Jusqu’où sera-t-elle prête à le suivre ?

ce que j'en pene

Ce roman s’annonçait comme la lecture de vacances idéale, avec un postulat de départ assez simple : quand Victoria revient dans son village natal, cela fait six ans que Raphaël ne l’a plus revue. Il était un jeune garçon à l’époque et elle, une adolescente bien inaccessible puisqu’elle sortait avec son frère aîné. Il ne lui faudra que quelques secondes pour tomber à nouveau amoureux d’elle. Annoncé comme cela, c’est une histoire cousue de fil blanc et je m’attendais à peu près chacune des péripéties que les deux personnages vont vivre ensemble. Mais cela ne m’a nullement gênée.

Si certains aspects de l’histoire paraissent superficiels, d’autres sont cependant assez touchants car les sujets que l’autrice abordent ne se bornent pas à l’amour. On trouve au cœur du récit des thématiques telles que le harcèlement, le deuil, la maladie, le chagrin, qui vont toucher les personnages de manière assez sensible. Ils sont d’ailleurs assez attachants, bien que ne m’ayant pas forcément marquée. Victoria est une jeune femme douce et très protectrice envers sa famille, ce qui a d’ailleurs causé son départ il y a six ans. Quant à Raph, il est d’abord présenté comme étant un sportif arrogant et fougueux mais se révèle bien davantage sensible au fil des pages.

Ce ne sont pas des personnages parfaits et c’est ce qui m’a plu dans leur histoire, ils ne sont ni tout blanc ni tout noir et leurs comportements s’adaptent véritablement à leurs personnalités. L’autrice nous donne d’ailleurs l’opportunité, dans la construction de son récit, d’avoir accès à leurs deux points de vue, en alternance, ce qui permet de mieux comprendre leurs réactions. L’écriture est fluide, agréable à découvrir et j’ai lu cette histoire légère, pétillante d’une traite.

separateur-livre

Une histoire légère et pétillante, dans un cadre délicieux, dans laquelle évoluent deux personnages attachants qui ne se sont plus revus depuis plusieurs années. L’écriture assez fluide se veut tendre et offre un récit qui, certes est parfois cousu de fil blanc, mais sans être alimenté de multiples clichés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s