La fille dans l’écran • Lou Lubie et Manon Desveaux

Cet été, durant mes vacances, je suis allée piocher dans la bibliothèque de ma petite sœur, qui contenait des bandes dessinées que je n’avais jamais lues et qui pourtant me faisaient de l’œil depuis longtemps ! La fille dans l’écran était l’une d’elle !

Deux filles que tout opposent, prennent contact sur internet pour ensuite faire connaissance dans la « vraie vie ». Elles seront submergées par des sentiments troublants. Coline, 22 ans vit en France et souffre de troubles anxieux qui l’ont isolée du monde. Hébergée à la campagne chez ses grands-parents, elle rêve de devenir illustratrice. Ses recherches d’inspiration la conduisent à contacter Marley, une photographe installée à Montréal. De son côté, Marley, 28 ans vit au Québec a abandonné sa passion pour la photo pour se laisser porter par sa vie montréalaise trépidante. Elle a un job alimentaire, un amoureux québécois et un quotidien rythmé par des sorties. Les messages de Coline vont réveiller en elle un réel besoin d’authenticité. Coline et Marley vont tisser un lien capable de surmonter la distance et le décalage horaire et qui se révèlera de plus en plus dense jusqu’à la rencontre en France…

Le concept de cette bande-dessinée m’a dès le départ paru original et c’est, je pense, ce qui m’a autant donné envie de la découvrir. Elle a été entièrement écrite et dessinée à quatre mains, chacune des autrices ayant dessinée son propre personnage dans son propre décor. Quand on ouvre la bande-dessinée, on découvre aussitôt cette construction originale avec Coline, à gauche et dessinée par Lou Lubie, et Marley, à droite, dessinée par Manon Desveaux. Les deux styles, les différentes sensibilités des deux illustratrices se font alors face à face durant toute l’histoire, d’un côté en noir et blanc et de l’autre en couleur.

Elles ont alors créé deux femmes très attachantes, qui vont se rencontrer via Internet, alors que Coline est en pleine recherche d’inspiration et va tomber sur les photos de Marley, qui vit à Montréal. En lui demandant la permission de les utiliser pour son travail d’illustration, elle va démarrer une correspondance par mail qui va les rapprocher malgré les milliers de kilomètres qui les séparent. J’ai été très touchée par le personnage de Coline, une jeune femme qui souffre de phobie scolaire, assez discrète et stigmatisée par sa famille, qui a du mal à prendre son travail d’illustratrice au sérieux. Elle m’a beaucoup émue.

Quant à Marley, si son départ pour Montréal il y a quelques années avait pour but de la faire évoluer en photographie, elle a désormais remisé ses rêves au placard et travaille dans un café. Sa rencontre avec Coline va pourtant la pousser à ressortir son appareil photo et à croire en ses ambitions. Leur rencontre est assez émouvante parce qu’on sent dès le départ une très grande complicité, une alchimie entre ses deux femmes. Elles se comprennent parfaitement, se complètent à merveille, partageant de grandes qualités humaines et des valeurs communes.

C’est une histoire qui m’a embarquée dès les premières planches, je me suis énormément attachée aux personnages de Coline et Marley, surtout que leurs histoires abordent des sujets importants tels que la phobie scolaire, l’homosexualité, l’accomplissement personnel.

Construite de manière assez originale puisque cette bande-dessinée a été entièrement écrite et dessinée à quatre mains, elle a malgré tout su m’embarquer dès les premières planches et j’ai été très touchée par les deux héroïnes : Coline et Marley. Leur rencontre complice est assez émouvante et leur histoire à chacune permet d’aborder multiples sujets dont entres autres la phobie scolaire, l’homosexualité, les rêves, etc.

Un commentaire sur “La fille dans l’écran • Lou Lubie et Manon Desveaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s