Historique

Mademoiselle Coco et l’eau de l’amour • Michelle Marly

Je remercie vivement les éditions Fleuve qui m’ont permis de découvrir, via NetGalley, ce roman en avant-première. J’avais très envie d’en découvrir davantage sur Coco Chanel, qu’on connaît tous aujourd’hui en raison de son célèbre parfum.

Hiver 1919-1920. Après la perte brutale et tragique du grand amour de sa vie, Gabrielle Chanel, appelée Coco, traverse une terrible crise existentielle. Ni son entourage ni son travail ne réussissent à la sortir d’une tristesse profonde. Jusqu’au jour où elle se rappelle leur dernier projet commun : créer sa propre eau de toilette. Bien que Coco ne connaisse rien au métier des grands parfumeurs, elle va se lancer corps et âme dans cette folle aventure afin de rendre un hommage éternel à l’homme perdu. Sa persévérance va lui permettre de repousser ses limites, et l’aider peu à peu à revenir parmi les vivants. Tout en donnant naissance à une des plus grandes et des plus belles créations de la parfumerie, le N°5…

Depuis ma lecture de La dame du Ritz dans laquelle on aperçoit à quelques reprises la célèbre Coco Chanel, une femme controversée en raison de ses fréquentations durant la seconde guerre mondiale, j’étais très intriguée par Gabrielle Chasnel. C’est une femme qui nous apparaît dès le départ très touchante. Boy, l’homme de sa vie, son amant, vient de mourir dans un accident de voiture et cette perte va marquer définitivement la jeune femme. C’est notamment cet homme et sa mort qui vont inspirer son célèbre parfum, le Chanel N°5.

De 1919 à 1922, l’autrice retrace ses années de deuil durant lesquelles elle va réfléchir et concevoir sa fragrance. Mais également durant lesquelles elle va continuer à faire proliférer son atelier, créer des collections, vivre d’amour et d’eau fraîche sur la Côte d’Azur. Le roman nous dépeint une femme libre, indépendante, entourée et fière, qui aura de multiples amants, d’Igor Stravinski à Dimitri Pavlovitch Romanov. Dans l’ambiance des années 20, dans le Paris bohème, on fait la rencontre des nombreux amis de Coco Chanel, des intellectuels et des artistes tels que Jean Cocteau, Pablo Picasso.

Beaucoup de personnages évoluent autour de la jeune femme qui nous apparaît loyale, généreuse mais définitivement charmante malgré son caractère ambitieux. C’est une femme d’affaires émérite et l’autrice dresse le portrait d’une personnalité aux multiples facettes, admirable mais qui demeura toujours en mal d’amour. J’ai énormément aimé ce roman, la façon dont l’autrice a créé son histoire autour des faits biographiques et même si je pense que la vie de cette femme recèle encore des zones d’ombres, ce récit m’a donné envie de creuser davantage.

Le portrait d’une femme aux multiples facettes, entourée de nombreux amis et amants mais définitivement en mal d’amour. L’autrice s’est concentrée sur les années de création de son célèbre parfum, le Chanel N°5 et retrace les réflexions de la jeune femme dans le Paris bohème des années 20. Une très belle lecture, passionnante !

2 commentaires sur “Mademoiselle Coco et l’eau de l’amour • Michelle Marly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s