Bande-dessinée - jeunesse

La boîte à musique, tome 4 : La mystérieuse disparition • Gijé et Carbone

Depuis que j’ai commencé cette série, mon avis a fait le yo-yo à plusieurs reprises. J’ai eu du mal à appréhender l’histoire du premier tome mais j’ai véritablement adoré le deuxième ainsi que le troisième. Malheureusement, ce quatrième tome me laisse sur ma fin…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est resume.jpg

Grâce à la visite surprise de Siloé et de ses frères dans l’Hexomonde, Nola a appris beaucoup de choses sur Pandorient et sa maman. Mais les questions sans réponse se multiplient avec la découverte d’une drôle de clé, que Nola a déjà vue dans le livre d’Annah. Que peut-elle bien ouvrir ? Pour le savoir, Nola retourne aussitôt à Pandorient. Mais rapidement, une disparition inquiétante mène Nola, Igor et Andréa dans une enquête, qui risque peut-être de bouleverser la vie de Pandorient…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ce-que-jen-pene.jpg

Si mon avis n’était pas forcément très positif au départ, ce sont les illustrations magnifiques et chatoyantes qui ont fini me charmer. C’est parce que j’en suis tombée amoureuse que je me replonge avec bonheur dans cette saga de fantasy jeunesse. Et une nouvelle fois, dans ce quatrième volet, j’ai été subjuguée par les graphismes.

On va retrouver Nola tandis que son papa entreprend de vider les affaires de sa défunte épouse. Pour la jeune fille, c’est une étape difficile, surtout qu’elle pense encore beaucoup à sa maman et toutes les questions que sa disparition a laissé derrière elle… Quand elle découvre une clé mystérieuse parmi les cartons, elle se sent aussitôt bouleversée, certaine que de nombreux mystères l’attendent encore à Pandorient.

Pourtant, ces dernières vont devoir attendre car une disparition sème la zizanie à Pandorient et doit être résolue rapidement. C’est une nouvelle aventure pour le trio Nola, Andrea et Igor, qui ne nous fait certes pas beaucoup avancer concernant les énigmes principales mais a le mérite de nous dévoiler une Nola plus affirmée, qui grandit. C’est un ouvrage délicieux, qui est un vrai bonheur visuel, mais trop de questions restent sans réponse et cela me lasse un petit peu désormais…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est separateur-livre.png

Ce quatrième tome m’a laissé un avis assez mitigé… Si je suis toujours autant sous le charme des graphismes chatoyants et du petit bout de femme affirmée et attachant que représente Nola, trop de questions demeurent encore sans réponse et cela a eu le don de me lasser…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s