Bande-dessinée - contemporain

Heartstopper, tome 1 : Deux garçons, une rencontre • Alice Oseman

J’ai acheté ce roman à l’automne l’année dernière et n’ai jamais pris le temps de l’ouvrir alors qu’il renferme une histoire d’une infinie douceur et d’une infinie justesse. Ayant le tome 2 en ma possession, il n’a pas fait long feu et je peux d’ores et déjà dire que cette saga sera un de mes très gros coups de cœur de l’année.

Ceci est l’histoire de deux lycéens. Nick, le rugbyman au sourire solaire. Charlie, le musicien au cœur solitaire. Parce qu’ils évoluent dans des cercles différents, parce qu’ils n’ont pas le même caractère, leur amitié n’était pas gagnée. Pourtant, petit à petit, de façon irrésistible, Charlie tombe amoureux. Même s’il sait que Nick aime les filles. Même s’il sait qu’il n’a aucune chance. Alors, pour ne pas mettre en péril cette amitié naissante qui compte pour lui plus que tout, Charlie préfère garder le silence…

Les illustrations naïve et noire et blanche de ce roman graphique nous plonge aussitôt dans l’univers de Charlie, un adolescent de troisième, assez solitaire ayant récemment fait son coming-out et subit du harcèlement par la suite. Si cette période est désormais derrière lui, il demeure marqué… Installé en soutien scolaire à côté de Nick, un élève de seconde assez populaire, plutôt séduisant et rugbyman, il ne se doute pas que cette rencontre va bousculer littéralement son quotidien.

Pages après pages, avec une douceur infinie, on assiste à la naissance de la complicité entre ces deux adolescents que tout oppose et qui vont pourtant tisser des liens affectifs très forts. Le naturel qui se dégage de leur relation est à la fois beau et touchant car l’autrice a su transmette la simplicité et l’authenticité des sentiments qui se créent entre eux, sans que cela soit nécessairement verbalisé. Il suffit d’observer, patiemment, la magie de la découverte, des premiers émois, de la gêne mais aussi de ces petites bulles d’amour quand il nous tombe sur le cœur.

Heartstopper est tout à fait le genre de romance doudou, qui met du baume au cœur et des papillons dans le ventre, qui fait craquer et qui donne envie d’amour et de légèreté. C’est un petit bonbon, tendre et sincère, qui aborde des sujets importants avec bienveillance : la confiance en soi, l’homophobie, le harcèlement, la recherche identitaire, l’amour. Plongez-vous dans ce roman graphique, vous n’en sortirez que plus attendri.

Ce roman graphique est d’une infinie justesse, les graphismes naïfs et en rondeurs accompagnent la relation si douce qui caractérise Nick et Charlie. Ce sont deux personnages terriblement attachants et, pages après pages, on assiste à leur premier émoi ainsi qu’à la tendresse de leur complicité. Quel récit bienveillant et sincère, qui m’a littéralement fait craquer !

2 commentaires sur “Heartstopper, tome 1 : Deux garçons, une rencontre • Alice Oseman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s