Historique·Lectrice Charleston 2021

Tout ce que le cœur n’oublie jamais • Kelly Rimmer

Se plonger dans un roman qu’on imagine déjà émouvant et qui se révèle encore plus bouleversant, c’est à la fois découvrir une pépite et savourer un récit magnifique. C’est ce que j’ai ressenti à la lecture de Tout ce que le cœur n’oublie jamais.

Depuis la naissance de son deuxième enfant, Eddie, la vie d’Alice a complètement basculé. Face à ce garçon autiste devenu sa priorité, tout le reste passe au second plan, y compris sa fille et son mari. Mais quand Hanna, sa grand-mère adorée, lui demande de se rendre en Pologne pour retrouver des êtres chers de sa jeunesse, elle ne peut lui refuser cette dernière volonté et se sépare de son fils pour la première fois. Sur la terre de ses ancêtres dont elle ignore tout, Alice va combler les silences douloureux de sa bouleversante histoire familiale. 1940, Pologne. À quinze ans, heureuse et fiancée à Tomasz, son ami d’enfance, Alina ne se sent pas concernée par les troupes nazies amassées à la frontière. Mais peu à peu l’Occupation se met en place. La peur et la haine déchirent le petit village et quand Tomasz disparaît, le monde d’Alina s’écroule.

Tout ce que le cœur n’oublie jamais est l’une de mes plus belles lectures de Lectrice Charleston parce qu’il renferme l’histoire parfaite qui sait me toucher : un récit qui entremêle passion et devoir, romanesque et Histoire. L’autrice nous emmène à la rencontre d’Alice, mère au foyer d’une petite fille surdouée et d’un petit garçon atteint de troubles du spectre autistique. Si ses journées ne font malheureusement pas plus de vingt-quatre heures, elle a pourtant l’impression de se noyer dans son quotidien.

Surtout que depuis peu, sa grand-mère dont elle est très proche, est hospitalisée des suites d’AVC à répétition. En fin de vie, cette dernière lui demande pourtant une bien étrange requête : trouver Tomasz en Pologne. Etrange puisque Tomasz n’est autre que son grand-père, décédé un an plus tôt… Intriguée, traversant une période plutôt compliquée et ressentant le besoin de s’éloigner, elle va pourtant accéder à la demande de sa grand-mère et rejoindre la Pologne à la recherche d’indices sur son histoire familiale, sans se douter qu’elle va découvrir un destin dramatique et poignant.

En alternance, on va suivre le quotidien d’Alina, adolescente amoureuse et épanouie et de sa famille, dans un petit village polonais du nom de Trzebinia, jusqu’à l’arrivée des nazis. On plonge alors dans la Pologne ravagée par la guerre, à seulement dix-neuf kilomètres du camp de concentration d’Auschwitz. C’est à travers les yeux d’Alina qu’on va suivre le conflit, la façon dont les polonais ont été envahis et réquisitionnés, le silence sur les colonnes de fumées noires et épaisses que les habitants apercevaient par leurs fenêtres, les arrestations, la traque des juifs dans les bois et l’horreur de cette guerre.

Si ce roman m’a autant bouleversée, c’est parce qu’il m’a rappelé des récits comme Le Lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux qui rendent notamment hommage à tous ceux qui ont tenté de sauver des individus de la mort et des camps mais qui illumine également des aspects et des destins de l’Histoire qui demeurent enfouis après des années. Celui d’Alina est aussi incroyable que déchirant, notamment parce qu’il est inspiré de l’histoire familiale de l’autrice, et j’en ai eu des frissons durant toute ma lecture. Ce récit est tout simplement poignant.

L’autrice nous emmène dans un voyage au cœur de la Pologne ravagée par la guerre, envahie par les nazis, dans le quotidien d’une adolescente amoureuse, tourmentée par l’atrocité de ce conflit qu’elle vit. Son destin, à la fois poignant et déchirant, m’a beaucoup émue. Ce roman est une de mes plus belles lectures, entremêlant passion et devoir, romanesque et Histoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s