Romance

Jamais plus • Colleen Hoover

48058985_292025844989680_6532851475775750144_n.jpg

J’avais besoin d’une romance et j’ai décidé d’enfin découvrir Jamais plus. Mon expérience avec la plume de Colleen Hoover ne s’était pas très bien passée (Never, Never) et j’avais envie de la relire. Ce fut un incroyable coup de cœur !

résumé

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

ce que j'en pene

Tout d’abord, cette histoire a été un énorme coup de cœur, à tel point que j’ai beaucoup de mal à me l’ôter de la tête quand bien même cela fait plus d’une semaine et demie que je l’ai terminée. C’est un roman addictif et captivant, ses personnages ont quelque chose de magnétique qui empêche presque de reposer le livre une fois commencé. L’histoire de Lily est largement inspirée de la vie de l’auteure, ce qui rend les faits d’autant plus authentiques et réalistes.

Le roman se découpe presque en deux parties : l’enfance de Lily et sa vie aujourd’hui. Sa rencontre dans le présent avec Ryle, un homme au charme fascinant, va l’amener à se replonger dans son passé. Celle-ci arrive à la mort de son père, un homme violent qu’elle déteste par-dessus-tout pour avoir longtemps battu sa mère. A cette époque, elle rencontre Atlas, un SDF qui vit dans la maison abandonnée voisine et qui va lui apporter le soutien dont elle était privée. Cette période de sa vie, Lily l’écrit dans un journal et elle va se confier sur son adolescence, ce premier amour qui naît, ses doutes, ses peurs, ses envies également. Certains passages sont bouleversants, d’autres sont violents et le spectacle de cette adolescente qui assiste impuissante m’a profondément émue aux larmes.

Il faut consacrer beaucoup de douleur et de courage pour rompre un schéma familier. Parfois il me semble plus facile de poursuivre une routine cruelle plutôt que d’affronter la peur de s’en évader, au risque de ne pas atterrir sur ses pieds.

Des années plus tard pourtant, son amour pour Ryle va se traduire par la reproduction de ces comportements traumatisants. Ce couple est hypnotisant et l’auteure s’applique à ne porter aucun jugement sur cette relation, sur la violence et les coups. Au contraire, à travers les réflexions de Lily, elle vise à montrer que rien n’est tout blanc ou tout noir, qu’aucune personne n’est foncièrement mauvaise. Les démons que Ryle combat sont autant de négativité qui le rendent imparfait mais pas pour autant cruel. C’est un aspect que j’ai énormément aimé.

Juste parce que quelqu’un vous blesse cela ne veut pas dire que vous pouvez simplement arrêter de l’aimer. Ce n’est pas les actes d’une personne qui blessent le plus. C’est l’amour. S’il n’y avait pas d’amour rattaché à l’acte, la peine serait un peu plus simple à supporter.

Le personnage de Lily est de loin celui qui m’a le plus bouleversé. Son courage, son indépendance, sa force, sa détermination à vouloir réussir aussi bien professionnellement que personnellement et en même temps son extrême fragilité m’ont beaucoup secoué. Elle m’a également permis de lever les a priori que j’avais sur les violences conjugales et de comprendre que rester ne signifie pas accepter. Jamais plus est une histoire très forte qui décrit avec émotion la force du premier amour et l’amour passionnel, fusionnel, la violence. C’est un roman qui m’a véritablement chamboulée et que je ne suis pas prête d’oublier.

separateur-livre

Je ressors totalement bouleversée, secouée par ma lecture de Jamais plus. L’auteure aborde des thématiques violentes avec énormément d’émotions et des personnages magnétiques sans pour autant porter de jugement. Au contraire, elle montre que rien n’est tout blanc ou tout noir. C’est un roman inoubliable à mes yeux.

mémorable

7 commentaires sur “Jamais plus • Colleen Hoover

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s