Saga historique & familiale

Les pionnières, une place au soleil • Anna Jacobs

L’année dernière, j’ai découvert Anna Jacobs avec le premier tome d’une de ses sagas, Swan Hill, et j’avais beaucoup aimé ce récit. J’étais donc très heureuse de la retrouver en ce début d’année avec un nouveau tome d’une nouvelle saga traduite.

Irlande, début des années 1860. Keara Michaels ne quitterait pour rien au monde sa terre natale et ses deux sœurs. Mais le destin est parfois cruel… Enceinte et sans le sou, elle est contrainte de traverser les océans pour gagner l’Australie. Toute seule : le père de son futur enfant, qui est marié, ne l’accompagnera pas. Dans le même temps, Mark Gibson, un chercheur d’or, doit fuir le Lancashire pour échapper à la vengeance de son beau-père. Et tenter sa chance à l’autre bout du monde. C’est à Rossall Springs, à deux heures de route de Melbourne, qu’il ouvrira une auberge… Est-ce là que Keara rencontrera l’homme de sa vie ? Le premier volet de la nouvelle trilogie d’Anna Jacobs, la romancière aux trois millions d’exemplaires vendus dans le monde.

Si vous avez d’ores et déjà lu des romans d’Anna Jacobs, la construction de ce nouveau récit ne vous étonnera pas outre mesure. L’autrice alterne les différents points de vue selon ses chapitres et on part à la rencontre de Keara, l’aînée d’une famille pauvre dans un petit village irlandais. Tandis qu’elle a toujours eu le désir de subvenir aux besoins de ses sœurs et de sa mère, sous le joug d’un mari violent et alcoolique, elle va devenir domestique pour une riche famille anglaise et notamment pour la maîtresse de maison, une femme cruelle, aux humeurs changeantes et en proie à d’intenses crises d’hystérie.

Si sa vie était relativement huilée, suivant la famille dans leurs déplacements en Irlande et en Angleterre, elle découvre un jour ce que lui a caché sa maîtresse et le destin l’envoie en Australie Occidentale, à la recherche de ses sœurs disparues quelque part dans ce vaste pays qui ne représente que l’inconnu à ses yeux, d’autant plus qu’elle est enceinte et sans le sou. Keara n’a désormais qu’un seul but : retrouver Ismay et Mara, sa famille qu’elle n’a jamais souhaité abandonner.

En parallèle, on suit Mark Gibson, un jeune anglais en fuite vers l’Australie, parti tenter sa chance au pays de l’or qui va finalement, après maintes désillusions et déceptions, atterrir à Rossal Springs, un petit village à l’est, dans lequel il va ouvrir une auberge au bord d’une route passante. C’est un personnage qui n’a, selon moi, pas un charisme incroyable mais il a le mérite d’avoir la tête sur les épaules et d’être très réfléchi, ce qui le distingue des chercheurs d’or assoiffés et souvent violents.

Une nouvelle fois, l’autrice nous offre un récit riche en rebondissements et en action, aux sujets variés et très intéressants tels que l’amour, le deuil, et certains faisant échos à la société de la fin du XIXe : les violences conjugales, les mœurs de l’époque, la représentation de la maladie. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Bien au contraire, je me suis prise au jeu des différentes intrigues et je n’avais qu’une envie : connaître l’issue finale, bien qu’étant consciente que c’est une saga et que je n’aurais pas la véritable fin de l’histoire. Toujours est-il qu’il me tarde de pouvoir découvrir le deuxième tome car les chapitres se sont enchaînés sans que je m’en aperçoive et j’ai été vraiment captivée par le récit de Keara et Mark.

Un récit qui alterne deux histoires, celles de Keara et Mark, deux personnages qui se retrouvent contre leur gré en Australie. Les sujets sont variés mais intéressants, le récit est captivant et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Un début de saga qui promet de belles émotions et un voyage entre l’Irlande et l’Australie.

Un commentaire sur “Les pionnières, une place au soleil • Anna Jacobs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s