Contemporain·Lectrice Charleston 2021

Origami Blues • Sarah Clain

J’attends chaque année avec beaucoup d’impatience le prix du Livre Romantique (Cueilleuse de thé, La vallée des oranges, Les rêves de nos mères) et cette année, j’ai pu le découvrir en avant-première grâce à l’aventure des Lectrices Charleston.

Florence tient une boutique spécialisée dans l’art de l’origami. Entourée de grues, de dragons et autres merveilles de papier coloré, elle est heureuse dans ce paradis qu’elle s’est créé. Elle a façonné sa vie comme on crée un origami, avec un soin impeccable, jusqu’à être satisfaite du résultat. Mais un origami cache de nombreux plis, et l’apparence parfaite de la vie de Florence n’est qu’une illusion, qui ne demande qu’à se briser. Un étudiant qui entre dans sa boutique, une sœur qui part s’installer à l’étranger, un bel homme qui croise sa route – et voilà que petit à petit, tous les secrets de Florence se déplient. Parfois, la seule façon d’avancer est de tout remettre à plat…

Florence est une jeune femme réservée, à tel point passionnée d’origami qu’elle a ouvert sa propre boutique et vend des pliages sophistiqués, du papier de qualité et autres petites fabrications faites à la main. Sa vie est aussi carrée qu’un pli d’origami, cloisonnée dans des habitudes et des routines, enfermée dans une carapace depuis des années qui camoufle une blessure, des souffrances, un deuil dont elle ne s’est jamais remise. Ce sont finalement les aléas de la vie et les petites rencontres du quotidien qui vont forcer Florence a dénouer ses secrets…

À commencer par un très beau témoin de mariage, pour lequel elle doit fabriquer des origamis, comme le veut la légende du vœu de santé, d’amour ou de bonheur exaucé à n’importe qui qui plie mille grues en papier dans l’année. Un homme qui va doucement délier les nœuds derrière lesquels elle se barricade. Puis, ce sera au tour d’un étudiant en mathématiques très solitaire, un adolescent angoissé qui va peu à peu livrer ses secrets, les entremêlant au destin de Florence, ravivant des souvenirs perdus, des ressentis enfouis.

Ce roman est une bulle de douceur, construit avec une alternance au cœur du récit. Une alternance qui nous renvoie dans le passé de Florence, nous immerge dans ce qui la ronge depuis tant d’années et la construite telle qu’elle est aujourd’hui. Ces petites bribes de passé, en italique, sont comme la clé de son cœur. Tout en douceur, la plume pudique et sensible de l’autrice déroule les nœuds et tisse une histoire de destins liés, une romance remplie de bienveillance, pleine de poésie et de justesse. Le style est léger, le récit contemplatif mais c’est un récit qui met du baume au cœur, sincère et touchant.

De part sa tendresse et sa justesse, Origami Blues nous raconte une histoire de destins liés de la plus belle des manières, avec beaucoup de bienveillance. Le style de l’autrice est léger, contemplatif et ses mots pleins de poésie accompagnent une héroïne touchante. Bulle de douceur, ce récit met du baume au cœur.

Un commentaire sur “Origami Blues • Sarah Clain

  1. Je comprends ton point de vue et pourquoi tu l’as aimé, malgré tout j’ai trouvé le récit trop court, je n’ai pas eu le temps de m’attacher aux personnages, et je n’ai pas trop compris pourquoi il a remporté le prix du livre romantique, ayant trouvé la romance trop rapide et trop courte ! Je reste tout de même contente de l’avoir lu, et j’ai hâte de lire les autres prix du livre romantique !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s