Contemporain

Le craquant de la nougatine • Laure Manel

Depuis ma découverte de La délicatesse du homard, Laure Manel fait partie de ces autrices incontournables que je lis chaque année.

Voilà, je me présente : Romain Piveteau, 42 ans, Niçois d’origine qui-a-gardé-des-O-un-peu-ouverts, restaurateur sympa, père solo qui-fait-ce-qu’il-peut, ex drôle. Ça tient en peu de mots. Il n’y a pas de quoi charmer une comédienne aux allures de déesse romaine. Quand j’y pense… Alba, déesse romaine… ça aurait pu être un signe pour un Romain comme moi… Il paraît que les couples se fondent toujours sur une espèce de légende originelle….

Le cœur a ses raisons qu’on aimerait parfois ignorer. Dans un bus, Romain rencontre Alba. Transporté par le charme éclatant de cette inconnue, il ne résiste pas à l’irrépressible envie de la revoir. Mais osera-t-il faire le premier pas ? Et surtout : a-t-il seulement droit à cette histoire ?

Chaque roman de Laure Manel est comme une respiration, je souffle doucement en me plongeant dans une histoire à la fois délicate et tendre. J’aime particulièrement son écriture douce, qui aborde la vie avec justesse. Malheureusement, ce nouveau roman n’a pas du tout été une lecture agréable et a même été une immense déception. Il m’a semblé très différent, je n’ai pas retrouvé en lui ce que j’ai tant aimé dans les précédents…

On fait la rencontre de Romain, un restaurateur au passé flou qui élève ses deux enfants entre ses services et la gestion de son restaurant, et Alba, une intermittente du spectacle un peu touche-à-tout, à la fois comédienne et voix off. Leur histoire commence de façon assez originale. Romain aperçoit Alba un jour dans le bus et il sait qu’elle est différente, qu’il va l’aimer profondément et instantanément sans même encore la connaître. Il est aussitôt transporté par sa personnalité, par ce qu’elle dégage.

C’est une façon d’aborder l’amour qui change mais j’ai été surprise de découvrir qu’il n’y avait que cette histoire d’amour en dents de scie pour des raisons que je ne dévoilerai pas ici durant tout le récit. De plus, le personnage de Romain m’a très fortement agacée dès les premiers émois de sa relation. Sa personnalité et la façon dont il vit son histoire et ses mensonges, son comportement n’ont pas su me toucher et m’ont au contraire beaucoup éloigné de lui et du récit. Certes, des sujets sensibles sont abordés, tels que la maladie, le deuil ou encore le mensonge derrière la romance mais ils n’ont pas suffi à me faire apprécier ce récit…

Un récit qui aurait pu me toucher car j’aime particulièrement la plume douce et délicate de Laure Manel. Malheureusement, j’ai trouvé le récit lourd, je n’ai pas été convaincue par les personnages qui m’ont sensiblement agacée par leur comportement. Ce fut une immense déception…

Un commentaire sur “Le craquant de la nougatine • Laure Manel

  1. Trop dommage, j’avais adoré La délicatesse du homard et la mélancolie du kangourou, je lirai quand même celui ci en poche pour m’en faire un avis je pense, ça ne peut pas marcher à tous les coups ! Merci pour la sincérité de ton retour en tout cas et belle journée 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s