Voyages

Carnet de voyage • Porto

Cet été, après plus d’un an et demi sans voyager, j’ai posé mes valises à Porto pour quelques jours. J’étais déjà allée au Portugal visiter Lisbonne il y a quelques années et je n’avais entendu que des éloges sur sa petite sœur du Nord.

séparateur voyage 2

Ville du patrimoine mondial, Porto est la seconde agglomération portugaise après Lisbonne, et si les deux villes ont souvent été rivales, Porto demeure la capitale du Nord. Très connue pour la commercialisation du vin de Porto, elle n’en demeure pas moins très belle et visitée pour ses monuments, ses quais et ses immeubles ornés d’azulejos : la cathédrale de Sé, notamment. C’est une ville bâtie sur des collines le long du fleuve Douro. Il traverse la région et parcoure l’ensemble des vignobles du Porto et des paysages des vins du Douro.

Porto se visite à pied, à une allure tranquille. Vous verrez rapidement que l’essentiel des visites se fait à ciel ouvert et il n’est donc pas nécessaire d’y rester plus de trois jours car tout est à proximité, sauf si vous êtes plage et farniente, auquel cas Foz do Douro peut vous accueillir grâce à ses très belles plages.

séparateur voyage 2

Vila Nova da Gaïa

Si l’on peut penser que Vila Nova da Gaia est un quartier de Porto, c’est en réalité une commune qui appartient à son district. Elle qui se trouve sur la rive gauche du Douro, on y accède grâce au célèbre Ponte Dom Luis I. C’est la troisième municipalité la plus peuplée du Portugal, derrière Lisbonne et Sintra.

Les jardins et le monastère surplombent la colline de Gaia et offre une vue absolument splendide sur le Douro et la Ribeira, le vieux quartier de Porto. Même sans nécessairement visiter le Monastère, c’est un endroit à voir pour cette magnifique vision. C’est également ici que vous pourrez trouver les « chais » de Gaia, dans lesquels s’effectuait autrefois la mise en bouteille du porto.

séparateur voyage 2

Foz do Douro

Foz do Douro est un quartier à l’ouest de Porto, et le moyen le plus sympathique (et touristique !) pour s’y rendre, c’est d’emprunter le vieux tramway n°1 qui longe le Douro jusqu’aux jardins de Passeio Alegre. L’endroit y est paisible, les plages s’étirent depuis le phrase Senhora da Luz jusqu’au centre-ville.

séparateur voyage 2

La Ribeira

C’est la vieille ville de Porto, la partie basse qui longe le Douro et dont les quais sont bordés de maisons typiques aux façades ornées d’azulejos. S’il y a beaucoup de monuments à voir (le Palais de la Bourse, l’église Sao Francisco, le Ponte Dom Luis I, la cathédrale Sé, la Praça Ribeira, etc), c’est aussi le quartier parfait pour déambuler dans les petites ruelles ombragées.

séparateur voyage 2

Aliados & Bolhao

Les quartiers Aliados et Bolhao sont deux quartiers historiques moins connus que La Ribeira mais tous les deux aussi jolis et intéressants à visiter. C’est véritablement au cœur de ces deux quartiers que la ville regorge de monuments historiques et religieux, d’azulejos de toutes sortes et de rues pavées qui s’entrecroisent.

Capela das Amas

Située au début de la Rue Sainte-Catherine (Santa Catarina), la Capela das Amas est un petit bijou pour quiconque adore les azulejos. Elle date du XVIIIe siècle et sa façade est entièrement recouverte d’azuejos (qui eux, ne date que du début du XXe siècle) représentant des scènes de la vie de plusieurs saints.

Rua Santa Catarina

C’est la rue commerçante la plus connue de Porto et également la rue dans laquelle on trouve le Café Majestic, petit café ouvert depuis 1921 qui a servi de QG à J.K Rowling pour écrire le premier tome des aventures de notre petit sorcier préféré.

Praça da Batalha et Igreja de Santo Ildefonso

Au bout de la rue Santa Catarina, sur la praça da Batalha, on trouve la Igreja de Santo Ildefonso, elle aussi recouverte d’azulejos de couleur bleue, gracieuse église baroque. C’est l’artiste Jorge Colaço, qui a également réalisé les fresques de la gare Sao Bento, qui était en charge de la décoration de la façade.

Livraria Latina

Juste avant de bifurquer sur la praça da Batalha, au coin de la rue, une petite librairie tient office. Et pas n’importe laquelle ! C’est la librairie Latina, belle librairie de 1942, qui est l’une des plus anciennes de la ville.

Rua da Flores

J’avais repéré cette rue, à remonter, sur plusieurs blogs de voyage et en effet, elle vaut le détour. Ce sont principalement des bars et des petits cafés qui ornent les deux façades de cette rue mais en levant les yeux au ciel, on peut être surpris par de jolies ornementations, des petits détails animaliers ou floral ainsi que de chouettes azulejos.

Gare Sao Bento

C’est la gare de Porto, dont la salle des pas perdus est couverte d’une fresque de près de 20 000 azulejos peints par Jorge Colaço en 1930 pour retracer l’histoire des transports et des batailles historiques.

Torre dos Clerigos

Haute de 76 mètres, cette tour surplombe littéralement Porto et les quartiers d’Aliados, Bolhao et La Ribera. 225 marches plus tard et vous pourrez contempler un sublime panorama.

Livraria Lello

Nul besoin de présenter la librairie Lello, très connu pour son architecture extravagante et pour ses inspirations. Un article y sera consacré sur le blog dans quelques jours.

séparateur voyage 2

Miragaia

Igreja das Carmelitas & Igreja do Carmo

Sans le guide, je n’aurais jamais su que sur la première photo, ce n’est pas une église mais deux qui se tiennent l’une contre l’autre. La fresque d’azulejos qui recouvre la façade de l’igreja do Carmo est un hommage à la vierge.

Miradouro da Vitoria

Au bout de la rua Sao Bento da Vitoria, à côté de l’Igreja Nossa Senhora da Vitoria, se trouve une petite esplanade (plus terrain abandonné que véritablement entretenu) mais elle a le mérite d’offrir une vue magnifique sur Vila Nova da Gaia et son monstère ainsi que sur la cathédrale de Sé, sur la gauche.

séparateur voyage 2

Sélection d’azulejos & façades portugaises

séparateur voyage 2

J’espère que ces quelques photos vous auront fait voyager à Porto !

3 commentaires sur “Carnet de voyage • Porto

  1. J’ai adoré la ville de Porto et j’y retournerai avec plaisir. Gros coup de coeur bien sûr pour la Librairie Lello et Irmao, qui a inspirée à J.K Rowling celle de Fleury et Bott, pour le cloître de la cathédrale Da Sé et pour l’Eglise Sao Francisco !

    Porto la charmante !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s