Bande-dessinée - historique

Dans la tête de Sherlock Holmes : L’affaire du ticket scandaleux, partie 2 • Benoît Dahan et Cyril Lieron

Après le succès du premier tome, je n’avais qu’une hâte : découvrir la suite. C’est désormais chose faite et je dois dire que cette duologie est vraiment l’une de mes plus belles découvertes BD.

Alors que Sherlock Holmes et le Dr Watson sont sur la piste du magicien chinois Wu-Jing, le ministre des Colonies Britanniques est à son tour visé. Cette fois, ce sont les plus hautes sphères de l’Etat qui sont frappées. Quel genre de complot le sulfureux mage peut-il bien tramer ? Le célèbre détective est décidément confronté à un personnage aussi secret qu’inquiétant et il n’est pas au bout de ses surprises…

Une enquête bien ficelée

Sherlock Holmes reprend son enquête là où elle s’était arrêtée à la fin du premier tome, moyennant quelques rappels pour les petits trous de mémoire. Cependant, aucun souci de compréhension pour moi qui l’aie lue il y a sept mois. Sherlock apparaît dans cette duologie comme un enquêteur fin et minutieux, quoique désorganisé au regard de Watson. Je doute qu’il ait été possible d’être aussi imprégné des réflexions et déductions de l’homme que dans cette bande-dessinée qui nous immerge profondément dans son esprit. Il cogite, fomente des hypothèses, s’illumine à la vue d’indices et pourtant, aucun élément de résolution n’est amené. Seulement quelques indices par transparence ou bien caché au cœur des graphismes. Difficile donc de résoudre l’affaire avant Sherlock !

Une bande-dessinée innovante et une construction intelligente

Dès les premières pages, on retrouve le fil rouge si présent dans le premier tome, qui caractérise les pensées de Sherlock et suit le déroulé de l’enquête. Tandis qu’il sillonne les planches, les pages, les réflexions de notre détective et les différents indices, ce fil rouge offre une construction graphique très surprenante mais particulièrement intelligente. Cette duologie est une véritable innovation, qui se départit des codes de la bande dessinée traditionnelle selon moi car il n’est pas question de grilles de planches ni d’une construction linéaire. Pour lire, suivez le fil…

Dans la tête de Sherlock Holmes ou la duologie de BD qui innove, casse les codes de la bande-dessinée traditionnelle et nous offre une lecture surprenante, liée à un fil rouge qui sillonne les pensées de Sherlock Holmes. C’est intelligent et très bien ficelé !

Un commentaire sur “Dans la tête de Sherlock Holmes : L’affaire du ticket scandaleux, partie 2 • Benoît Dahan et Cyril Lieron

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s