Bande-dessinée - contemporain·Bande-dessinée - développement personnel

Maman, maman, maman • Cévany

Après avoir découvert On l’appelait Vermicelle, qui fait partie de la nouvelle collection Leduc Graphic, j’ai choisi de découvrir Maman, maman, maman de Cévany et je ne le regrette pas car c’est une excellente découverte que je vous recommande !

Chronique d’un burn-out maternel (qui finit bien !). Après la naissance de son deuxième enfant, Maddie plonge dans le burn-out maternel. Elle ne se reconnaît plus, elle culpabilise et la honte la pousse à s’isoler. Elle est seule face à ses difficultés puisque ses proches ne semblent pas saisir l’ampleur du problème. L’histoire de Maddie, c’est l’histoire de beaucoup de mères de notre époque, qui sont épuisées et qui perdent les pédales.

SOS, jeune maman en détresse

Maddie est une jeune maman ordinaire. Sa première fille a quelques années maintenant quand elle accueille un deuxième enfant. Face à la pression des mères parfaites qu’elle voit sur les réseaux sociaux, au cœur de son quotidien de maman, Maddie craque. Elle ne se reconnaît plus, loin d’être la mère idéale qu’elle souhaite être pour ses enfants. Elle a honte de son apparence, devant l’école et les différentes mamans qui semblent toutes réussir à gérer de front le quotidien.

Une société où l’apparence compte davantage que la transparence

Aujourd’hui, à cause des réseaux sociaux et face à l’évolution des apports théoriques, tout le monde peut venir mettre son grain de sel dans l’éducation d’un enfant. De la grand-mère qui n’a pas été élevée ainsi mais qui n’en a pas souffert aux réseaux sociaux où l’apparence compte davantage que la transparence, tout un chacun peut émettre un avis et il est difficile de s’y retrouver quand on culpabilise déjà de ressentir un trop plein d’émotions. Un trop plein émotionnel soit dit en passant tout à fait naturel quand on sait qu’un enfant est un bouleversement dans un couple et dans une vie.

Un roman graphique aux sujets chocs

Le burn-out maternel est le sujet principal de cette bande-dessinée. Une thématique qui m’interpelle de par ma profession. L’accompagnement des mamans, et des parents de manière générale, fait partie de mon quotidien d’éducatrice de jeunes enfants. Des mamans dépassées, larguées, en larmes, s’excusant de ne pas pouvoir faire plus, culpabilisées, j’en ai vu quelques-unes et à chaque fois, j’ai tenu le même discours : « vous êtes la meilleure mère que votre enfant peut espérez avoir ». L’autrice aborde cette thématique avec justesse et sensibilité. La réalité de sa souffrance est terrifiante mais elle n’est pas seule et c’est le message primordial et rempli d’espoir qui est transmis ici.

Cette bande dessinée est à mettre entre toutes les mains, que vous soyez maman ou en devenir. Elle est sensible et juste, porteuse d’un message de bienveillance à l’égard des ces femmes qui culpabilisent de ne pas être des mères parfaites. Le message est beau et plein d’espoir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s